Entrez dans un nouvel ère de démons de la nuit. Venez incarnez un vampire ou un humain et montrez votre talent au monde !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 T'es qui toi?! [PV: Kenji]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tsukimi
Taiji
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 30/07/2009

Fiche du personnage
Pouvoir: Force
Parcour :

MessageSujet: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Lun 19 Juil - 17:00

C'était durant l'une de ces journées comme le bon dieu en faisait tant, une journée d'été en plein mois de juillet, un mois éreintant pour un vampire. Même ici dans le Tan'rei Bishuu il faisait trente degrés au soleil et la luminosité était atroce pour les yeux de ses habitants qui durant toute la journée avait lutté contre leur ennemie de toujours. Le goudron au sol fondait en certains endroits, fallait dire que faire une ville constituée que de couleurs sombres s'avérait relativement stupide quand la canicule s'annonçait.

C'était l'une de ces journée comme le bon dieu en faisait tant...voilà ce que la silhouette passant dans le couché de soleil se répétait sans arrêt, comme si finalement le disque dans son cerveau avait été rayé, incapable de dire autre chose que cette phrase. Le visage encapuchonné dans une grande capuche sombre, la personne tourna un peu le visage et distingua légèrement derrière les grandes tours gothiques ou futuristes la boule orange disparaitre colorant le ciel en rose. Une mèche lisse et sombre c'était aventurée hors de ce grand manteau qui couvrait ses jambes jusqu'à ce que le tissu touche presque le sol. Retournant son regard vers le goudron elle continua sa marche, bifurquant entre deux tours dans une petite rue étroite et sombre.
Le dernier pend de son manteaux disparut dans la noirceur de la ruelle, tandis que le soleil poursuivait sa course jusqu'à ce que caché par toutes les battisses il disparaisse...enfin. Notre inconnue avait levé le nez au ciel, les mains serrées en poing gantés, celles-ci se déserrèrent doucement mais surement avant de venir attraper chacune un côté de cette grosse capuche qui ne laissait rien voir.
Une grande masse sombre tomba du vêtements venant s'étaler dans le dos de ce qui semblait être une jeune fille, toujours dos tourné à la rue principal encore légèrement éclairée, elle porta l'une de ses mains à sa bouche, d'un geste gracile elle tendit son index et mordilla la pointe du gant avec ses canines dangereusement acérées.
Son bras tira sur son membre le gant toujours piégé de ses crocs puissant, enfin la peau pâle apparut de tout se sombre, la main reprit le gant, le rangeât dans la poche du grand manteaux puis retira le deuxième qui subit le même sort que le premier.
Les dernières lueurs disparurent de la rue principal, la vampire fit glisser sur le sol son pied qui émit un bruit de gravier et enfin elle se retourna faisant virevolter cette masse sombre qu'était ses cheveux. Ses yeux d'un bleu électrique comme en jugeait certains fixaient l'obscurité de la nuit s'installer, pendant que dans un bruit d'ampoule qui clignote sans vouloir s'allumer la jeune femme fixait de son air menaçant la rue. Doucement ses mains se posèrent sur le haut de son manteaux et lentement, très lentement, elle déboutonna entièrement celui-ci qui laissa alors voir ses habits. Il était rare de la voir avec un habit fermé du haut jusqu'en bas, mais la luminosité ambiante et la chaleur l'avait obligée à prendre de telle précaution. Un vampire ne craint pas la mort à la vue du soleil comme le dise les contes pour enfants, mais en l'occurrence le soleil affaiblit grandement un vampire et les luminosités élevées ne leurs plaisaient généralement pas.
Les vampires comme Tsukimi étaient des créatures de la nuit, ils y étaient agiles, ils s'y sentaient chez eux...pas comme les humains, ils n'aiment pas la nuit...ils n'y voient rien, ils s'y cachent des choses inconnues et cela les effraies! La demoiselle sourit un peu et sortie du coin sombre, s'étirant, l'air n'était pas encore frais mais cela ne tarderait plus. La Taiji était une très jolie jeune fille, comme la plupart de ceux de sa race, elle possédait cette peau pâle et lisse que leur enviait les humains, ses cheveux telle une rivière funeste s'écoulait dans son dos jusqu'à ses cuisses, son corps était longiligne et bien proportionné malgré sa poitrine manquante...et même si son apparence laissait voir une fragile poupée de porcelaine son pouvoir lui aurait permit d'envoyer un gros dur dans les jupes de sa mère sans soucis. Cette perfection de la part de sa race, cette puissance qui faisait trembler les humains...c'était en partie ça qui les consumaient de rage, car ne nous le cachons pas, les humains n'aiment pas les vampires pour trois raisons:
-Ils sont puissants,
-Ils sont Beaux et graciles,
-Leur façon de contenter leurs besoins élémentaires ne correspondait pas à la façon de penser de ces créatures séniles.
Mais pourtant si l'on demandait à une vache ce qu'elle pensait de la façon de se nourrir d'un humain elle serait du même avis elle aussi! Un simple et bête être comme ça critiquait les vampires alors que eux n'avaient aucuns soucis à tuer une vache ou son veaux pour le manger! La taiji, car il s'agissait ici d'une rebelle, n'aimait pas les humains pour les quelques raisons qui suivent: Ils sont bêtes, répugnant, ils critiquent à tord et à travers et pour finir certains d'entre eux puent d'une manière insoutenable!
Un autre sourire s'échappait des lèvres légèrement rosées de la vampire, ce dernier s'estompa quand elle sortie de ses rêveries, quelqu'un approchait serai-ce un de sa race ou un taiji humain venue la chasser?

~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenji Kleist
Taiji
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Mar 20 Juil - 11:36


    Son regard se posait ici et là. Derrière son masque, il observait ces pathétiques créatures succomber à la chaleur de ce mois d'été. Se plaignant et luttant contre une chose qui les dépassait, ces humains ne se doutaient vraiment de rien. Se plaindraient-ils s'ils savaient que d'autres êtres supportaient moins la chaleur ? Plus que dérangeante, mortelle. Oui, la lumière était mortelle pour les êtres de la nuit. Les vampires comme on les appelait si souvent. Les rayons du soleil était le principal soucis de ces êtres supérieurs en tout point à la race humaine. Enfin, beaucoup de vampire pouvait vivre de jour comme tout humain tant qu'il se préparait. Tant qu'il ne prenait pas de risque inconsidéré ou simplement la grosse tête. Enfin, tout cela importait. Notre vampire n'était pas ici pour penser à son espèce, non, il était là pour bien plus : chasser.

    Son espèce était ainsi faite, le sang pour nourriture, chaque vampire devait se rassasier de sang. Quoi de plus délicat et raffiné que le sang humain ? Pour se nourrir il fallait chasser. La chasse à l'homme, rien de mieux que cela. Bien plus jouissif que ces cultures d'humains comme l'avait fait une famille dans les temps anciens. Quel pouvait être l'intérêt d'élever des humains comme du bétail pour ensuite les faire passer sous les crocs aiguisés d'un vampire affamé ? Kenji n'en voyait pas d'intérêt. Non, lui préférait sentir la veine pulser sous les flots de sang s'agglutinant vers la sortie créé des canines du vampire. Il préférait sentir sa victime pris de spasmes et voir ses yeux se révulser, s'abandonnant corps et âme au vampire qu'il nourrissait. La chasse était bien meilleur que tout le reste et contrairement à beaucoup, l'héritier de la famille Kleist avait compris cela depuis bien longtemps.

    Simplement vêtu d'une cape et d'un masque, Kenji attendait simplement, perché sur la paroi d'un bâtiment, à l'ombre. Si ses congénères ne pouvaient supporter cette chaleur, lui avait un avantage. Son pouvoir lui permettait de se tenir à l'écart des rayons du soleil. Un pouvoir bien utile et pratique dans son cas. Immobile et observateur il suivait du regard les potentielles proies qu'il pourrait se mettre sous la dent. Des humains fragiles et faibles seraient parfait pour son diner. Oui, son repas du soir, dernier repas avant une partie de chasse nocturne. Il aimait suivre sa proie pendant quelques heures, le connaitre, savoir comment il a vécu et ce qu'il n'aura jamais eu. Enfin, tout ce que peut aimer savoir un prédateur sur sa proie.

    Ce fut lorsqu'il suivait des yeux un petit groupe de bambins que son attention fut retenu par un autre détail, une autre personne. Lourdement vêtu, il n'était possible de voir son visage ou la moindre parcelle de son corps. Lorsqu'on se connaissait, il n'était pas difficile de reconnaitre quelqu'un qui nous ressemblait. Rapidement le Kleist reconnu un vampire sous ses yeux. Amusé de voir un membre de son espèce de sortie en cette fin de soirée, le vampire décida de le suivre et de voir ce qu'il en serait. Le suivant pendant un temps, Kenji suivit son centre d'intérêt jusqu'à une petite ruelle sombre où celui-ci se dévêtit. Rapidement Kenji put se rectifier, il ne s'agissait pas d'un vampire mais d'une vampire. L'observant, il la regarda un moment, ne manquant pas un de ses mouvements. Sa longue chevelure noire comme l'ébène ne lui échappa pas, ni même sa gestuelle pleine de grâce et de brutalité confondue. Sa peau était comme tout vampire lisse et pâle. Débarrassée de son manteau elle révéla un corps comme tout bon vampire. Élancé et parfait. Amusé de tout cela et de cette rencontre, Kenji décida de se lancer. Sautant de son perchoir, il atterrit au sol, un sol recouvert de gravier et encore chauffé par ce soleil couchant.

    S'avançant, il la détailla et gravait en sa mémoire son visage et sa silhouette. Capable de retenir bien des choses, Kenji retiendrait tout d'elle pour la reconnaitre s'il le devait un jour ou l'autre. S'approchant d'un pas simple et léger, il savait qu'il avait été entendu, quel vampire ne l'aurait pas entendu ? Un vampire était peut-être faible devant les lueurs du soleil d'été mais pas incapable au point de ne pas sentir la présence d'autrui. S'arrêtant à l'entrée de cette ruelle sombre, il observa un instant de plus et porta la main à son visage. Ôtant d'un geste lent et délicat son masque qui recouvrait son visage, il dévoila le visage qui avait tant hypnotisé ces victimes. Ses yeux rouges comme le sang chaud et bouillant et ses traits finement dessinés. Abaissant son bras en maintenant son masque en main, il posa son regard envoutant sur la vampire qui se dressait devant lui. Se mettant à sourire d'une manière amusée et dévoilant une bonne humeur, il se mit à dire gaiement :


    Et bien, si je m'attendais à tomber sur une charmante vampire ce soir, je me serais surement mieux habillé. Dites moi, ma dame, quel est votre nom pour que je puisse aspirer à mettre un nom sur ce doux visage.

    Amusé, il avait déjà entamé son propre spectacle. Il était sur d'une chose, de telles paroles ne pouvait pas laisser indifférent une personne, sauf si celle-ci était un bloc de marbre ou de glace, n'attendant qu'une chose : qu'on vienne le tailler ou le réchauffer. Accompagnant finalement ses quelques mots d'une courbette caricaturale, Kenji attendit la réaction et réponse de cette vampire. Cette rencontre ne faisait que débuter et il avait bien l'attention de s'amuser, oh ça ... oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukimi
Taiji
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 30/07/2009

Fiche du personnage
Pouvoir: Force
Parcour :

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Mar 20 Juil - 12:21

Il était là, la chose était là...elle avait bien crut se sentir suivit c'est aussi pour ça qu'elle était venue dans se coin désert de la ville. Les quartiers sombres avaient toujours été malfamés, en fait elle espérait avoir attirer un Taiji humain, elle avait soif et n'avait nullement envie de se contenter d'une de ces fichues pilules qui l'obligeraient à devoir dormir 1h par jour sans quoi son organisme fatigué lui ferais sentir la peine de ne pas être gentille avec elle même! Une main délicate vint se poser devant ses lèvres entrouvertes, juste pour cacher son bâillement, en général cela donnait de la confiance aux humains qui estimaient qu'un vampire était fatigué, avait-il oublié qu'un vampire n'était pas incapable de jouer la comédie?

Finalement ne voyant rien venir elle tourna le dos à l'endroit d'où venait le bruit, non sincèrement elle détestait attendre...elle n'avait jamais été très patiente ni très douée pour s'exprimer avec les autres. La plupart du temps ses paroles étaient vexantes voir blessantes, dénuées de gentillesse...et enfin bon passons, c'était tout sauf gentil quoi! La jeune femme releva un peu le nez au ciel détaillant au loin les ténèbres bleuté apparaitre dévorant peu à peu le bleu clair du ciel, elle n'avait rien contre la bleuté du ciel mais elle préférait les ténèbres rassurantes de la nuit. Elle ferma les yeux, toujours dos tourné au léger bruit de pas venant dans son dos les bras croisé sur son manteaux fait de toile noir, ses mains se crispèrent un peu sur ses bras et tendit que l'adversaire continuait d'avancer en sa direction, sa lèvre supérieur se souleva un peu laissant apparaitre les deux dents aussi tranchantes que deux glaives!

Soudain son coeur faillit faire un dératé, cette odeur, non de dieux c'était un vampire! Cette fois-ci la fille grogna un peu de dédain, elle avait fait tous ça pour rien, ce n'était pas son repas qui lui arrivait comme sur un plateaux d'argent c'était un pauvre petit vampire! Comme de l'eau laissé trop longtemps sur le feux elle bouillait, s'efforçant de reste calme elle arrêta de grogner et se retourna, une expression encore clairement énervée sur le visage. Ses yeux bleu scintillaient presque d'une lueur bien à eux. Cependant elle ne fit attention qu'aux chaussures qu'il portait, des chaussures simples en sois...mais pas le temps de penser à ses chaussures son bras furibond lâcha le bras qu'il tenait et vint ce coller violemment sur le col de l'homme. Déjà un on ne la draguait pas comme ça, ensuite on ne lui faisait pas perdre son temps dans des trucs aussi con et puis surtout elle avait les crocs!


"Sale gringalet! tu me fais perdre mon temps! J'aime pas roméo et juliette et leur histoire cucul la praline, retourne draguer dans les bacs à sable!" dit-elle sèchement.

Son coeur faillit faire un deuxième dératé, et Tsukimi remit sur ses pieds le dit gringalet le nez légèrement replié malgré qu'en réalité elle avait devant elle la 7 ème merveille du monde! Sa main frustrée lâcha son col tandis que la deuxième la masse doucement comme si l'effort lui avait demandé énormément d'énergie ce qui n'était pas loin de la vérité. Son visage crispé finit par redevenir doux et sans plie de rage cependant la personne maugréait dans sa "barbe" en faisant non de la tête. Le vent n'ayant pas arrêté de souffler contre elle, elle n'avait put sentir l'odeur de la personne derrière elle, du coup elle n'avait fait que supposer qu'il s'agissait bien d'une proie et non pas d'un vampire! La vampire toussota un peu comme pour éclaircir sa voix précédemment très menaçante et lui lance un petit regard toujours aussi désintéressé. Ce que fixait les deux saphirs que formaient ses yeux? Les yeux incandescent de la personne en face d'elle, son regard était comme attiré par eux et comment ne pas l'être?

Elle le regarda de la tête aux pieds extérieurement son expression était du genre "qui c'est ce bouffon?" et intérieurement c'était plutôt du genre "euh wouha?! bonjour?", il n'était pas rare de voir des vampires de grande beauté mais cette beauté était devenue tellement normal qu'elle désintéressait totalement notre bébé vampire. L'homme en face d'elle avait de grand cheveux sombre, dont les quelques mèches en batailles lui donnait l'air d'un sauvageon, cela changeait de cette sophistication...malheureusement impossible de voir le reste à cause de ses vêtements pas très moulant! Tous ce que voyait la fille c'est qu'il avait un adorable petit minois qui aurait fait craquer même les plus endurcie et elle même en était une bonne preuve! Elle soupira et hausse les épaules.

" Ahhhh...Tsukimi... juste Tsukimi considérez que je n'ai pas de nom!"

le début semblait conciliant et délicat la fin déjà plus agressif. C'était d'ailleurs étrange les gens aimaient faire un petit truc avec leur nom surtout les vampires, mais pas elle, non elle ne voulait pas parler de son nom...mais pourquoi cela?

~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenji Kleist
Taiji
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Mar 20 Juil - 18:26

    Étonnante réaction, vraiment étonnante réaction. Suite à l'arrivée et aux quelques mots du vampire, son interlocutrice avait réagit brusquement pour ne pas dire, agressivement. Le maintenant durement, révélant une force bien plus grande que la moyenne, même pour une vampire, la vampire semblait d'une humeur à faire pâlir un mort. L'écoutant simplement d'un air toujours aussi amusé, Kenji fut néanmoins surpris de ces paroles. "Sales gringalet" "Roméo et Juliette" "draguer dans des lacs à sable" ? Trois points qui avaient retenu l'attention du taiji et le laissait un peu perplexe. Premièrement car, de part sa nature vampirique il n'était pas un gringalet. Drôle d'idée de le considérer ainsi. Deuxièmement car, jamais l'héritier des Kleist n'avait connu de Roméo et Juliette, si ce n'était que cette histoire de suicide collectif dont la honte de parution avait donné une crise cardiaque au pauvre réalisateur. Troisièmement car, jamais le vampire n'irait draguer dans les bacs à sable. Après tout, là-bas les filles y sont beaucoup trop jeune. Plus encore, draguait-il en ce moment même ? Pas à ses yeux. Enfin, tout était une question de point de vue.

    La sentant se reculer, blême devant son effroyable beauté, toussotant après tant de stupéfaction, la vampire semblait être mal à l'aise et incapable de dire où elle pouvait ou devait se mettre. Finalement cette jeune vampire n'était pas très différente des autres. D'abord sur ses gardes et dompté par ses sentiments et émotions énergétique pour ensuite laisser place à la fascination et la contemplation. Toujours aussi amusé, Kenji se laissa plongé dans l'attente d'une réaction de son interlocutrice aux mains douces, délicates, fermes et fortes. Si ce n'était que lui, il serait en train de tourner sur lui-même, laissant alors à son admiratrice la possibilité de voir son corps sous toutes ses coutures. Hélas, il n'était ni l'heure ni l'endroit pour le faire. Après tout, Dieu seul savait ce qui pouvait se trouver non loin de là. Quelque chose à se mettre sous la dent, espérons-le.

    Entendant alors la vampire reprendre la parole pour dire son nom, Kenji l'écouta attentivement. Tsukimi. Juste Tsukimi. Rien d'autre, aucun nom. Pourquoi détesté son nom ? S'il ne plaisait pas, il fallait simplement le changer. Enfin, peut-être était-ce plus compliqué que cela. Déjà trouvé sa prochaine touche d'humour, Kenji ne tarda pas à répliquer d'une voix toujours aussi amusée :


    Juste Tsukimi donc. Je m'en rappellerais miss Juste.

    Une blague commune que Kenji avait voulu faire par simple plaisir. Ne réfléchissant plus, le vampire se lança dans une idée qui lui plaisait de plus en plus. Levant son bras libre pour lui tendre sa main, il attendit quelques secondes avant de lui demander d'une voix à la fois sérieuse et tout aussi amusée :

    Dis moi, Tsukimi Juste, que dirais-tu d'aller chasser ensemble ? Cela ne pourrait te faire que du bien, non ?

    Il y avait deux cas, soit il s'agissait bel et bien d'une vampire buveuse de bon sang frais comme l'était le taiji. Soit il s'agissait d'une vampire pacifique qui ne pensait qu'à la paix en ce monde et à ses substituts de sang à l'odeur nauséabonde. Une possibilité peu probable au vu de sa force et de sa réaction. Enfin, tout était possible. Néanmoins, si tel était le cas, il n'aurait d'autre choix que de la tuer. La tuer de la meilleure qui soit, la vider de son sang par ces crocs qui ne demandait qu'à s'imbiber de sang ...






[un peu court gomen x.x ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukimi
Taiji
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 30/07/2009

Fiche du personnage
Pouvoir: Force
Parcour :

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Mar 20 Juil - 21:00

Cette main était douloureuse, le manque de sang était flagrant en elle, fixant sa main elle l'ouvrait et la refermait systématiquement ne donnant que peux de signe de réaction, ok, il l'avait surprise par sa "beauté", mais c'était la première et la dernière fois! Elle plissa un peu les yeux une première fois, il lui semblait que sa main tremblait légèrement c'est qu'il était plutôt lourd l'autre en face, et elle avait si soif que même l'utilisation très légère de son don accentuait cette dernière. Elle porta sa main non utilisée à sa gorge ça grattait, ou ça brûlait aller savoir mais une chose était sure s'était très loin d'être une sensation agréable! Deuxième sensation désagréable, le fait de sentir sur elle se regard rouge, il pesait sur sa conscience assoiffée, si elle ne trouvait pas de proie rapidement elle serait contrainte de prendre une pilule sans quoi elle se sentirait défaillir...et hors de question de laisser voir à qui que ce sois une scène où elle se trouverait être dans un telle état de faiblesse, jamais! Et puis zut, il était certes très séduisant mais l'honneur de la jeune femme était plus important que le fait d'être ainsi côtoyée par se pauvre garçon! Aussi pour sa propre sécurité préféra-t-elle ne plus croiser son visage ou son regard d'ailleurs, les bras croisés sur son ventre elle lui lança un regard comme un peu énervée...même si se regard finalement ne s'étendait pas plus haut que son coude elle se retourna.

"Ahahahaha(faux rire hein!) vous êtes un vrai comique, je suis persuadée que tous le monde s'en est retourné dans sa tombe!" dit-elle d'un air un peu fatigué voir las.

Tsukimi commença quelques pas, pour se dégager de cette endroit et de cet homme qui ne l'amusait pas, encore moins avec la soif qui lui tiraillait la gorge de toute part. Ignorant sa main elle ne s'arrêta que quand il eu l'idée de lui proposer de chasser ensemble, une bouffé de panique lui monta à la tête, et elle fut heureuse de lui tourner le dos ne laissant rien de visible à son expression actuelle. Notre vampire à toujours été paranoïaque et dire oui à une telle proposition c'était dire haut et fort "je suis un taiji!" hors le fait de dire que l'on en est un est grave! Si il n'était pas taiji et qu'elle répondait oui, se serait son arrêt de mort mais si elle disait non en prétextant préférer les substitues, non seulement elle mentirait mais en plus s'il s'agissait bien d'un taiji il risquait là encore de la tuer!
Notre demoiselle finit cependant par se retourner, lentement, très, très lentement jusqu'à ce que ses yeux de cette étrange couleur bleu fixèrent la main qu'on lui tendait. Une expression de doute vint lui emplir son esprit, obligée de toiser son interlocuteur dans ses yeux d'un rouge vif elle faillit défaillir non de charme mais de déplaisir à devoir céder. Elle commença à tendre la main le fixant dans les yeux de son air méfiant, non impossible soyons logique un mec comme lui aussi chiant ne pouvait pas être un bisounours défenseur de la paix, mais cependant au lieux d'attraper cette dernière elle la jarreta de son passage et avança cette fois d'un pas vif dans le sens de son interlocuteur lui passant à côté.


" Je n'ai pas pour habitude de me donner à se genre de loisir avec une personne comme vous...mais semblerait-il que pour l'instant le fait d'être à deux soit préférable..."

Elle fixa légèrement sa main la regardant d'un œil mauvais, cette main qui tremblait à cause du manque de sang, elle se fatiguait trop vite, surtout après un entrainement...

~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenji Kleist
Taiji
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Mer 21 Juil - 12:35

    Il était toujours amusant de voir à quel point les femmes pouvaient changer d'attitude et de caractère en quelques secondes. Tout comme il était amusant de voir réagir cette vampire au quart de tour. Un rire ironique, une phrase type de la personne totalement blasée d'une blague et une réaction impulsive qui rajoutait du comique à cette scène. Si Kenji avait entendu parler d'une telle rencontre, jamais il ne l'aurait cru. Enfin, pourquoi pas. L'amusement qui s'en découlait lui plaisir énormément. Il fallait en profiter, tout simplement.

    L'observant toujours après quoi, le taiji put remarqué bien des choses, la première étant bien évidemment cette main tremblante de la vampire qui faisait face à Kenji. Enfin, faisait face ... Elle lui tournait plus le dos qu'autre chose. Habituellement, il n'aurait pas hésité à venir se coller contre le dos de la dame et d'humer l'odeur qui s'en dégageait avant de suivre les courbes de son corps de ses mains douces et délicates. Aujourd'hui, il ne sentait pas cela comme ... acceptable et faisable. Probablement de l'humeur de cette vampire aussi pathétique qu'un humain luttant pour sa vie. Non, il préférait l'observer avec quelques pas de distance, d'une par simple sécurité, qui sait ce que pouvait faire un vampire affamé et proche de la famine, de deux par envie, quoi de mieux que de juger quelque chose dans son ensemble et non pas dans un faible point de vue ? Enfin, pour en revenir à ce que pouvait remarquer Kenji, il restait cette hésitation. Pourquoi hésitait-elle et sur quoi le faisait-elle ? Sur la nature de son interlocuteur ? Sur sa faim grandissante ? Sur sa situation ? Enfin, diable de bon dieu, pourquoi hésitait-elle à aller se saigner une gorge ? Enfin ...

    Le plus important était d'attendre sa réponse qui arriverait bien un jour, ou une nuit, tout peut dépendre du temps mis pour répondre. Finalement, oh merci dieu miséricordieux, la vampire décida à se lancer à la chasse à l'homme et si elle refusa sa main, elle n'avait pas dis non pour qu'il l'accompagne, au contraire, elle le voulait avec lui. Peur d'être trop faible en ce moment elle se voulait être accompagner, n'était-ce pas mignon ? Souriant amusé, Kenji ne se retint pas pour une remarque qu'il aimait tant :


    J'imagine que je peux considérer ça comme un premier rendez-vous non ?

    La suivant alors d'un pas rapide comme le sien, Kenji s'amusa de la situation. Plus encore, cette situation lui plaisait. En général, les humains, inoffensifs et incapables de prendre les armes, étaient terrorisés par les vampires. La peur se gravait sur leur visage toujours plus déformé par cette peur qui les tuait de l'intérieur. Si un vampire faisait cet effet, quelles seraient les réactions d'un pathétique humain face à deux vampires en mal de sang ? Impatient de voir ça, Kenji se contrôla néanmoins, laissant à Tsukimi le rythme de marche quelle souhaitait. Se contentant de lui emboiter le pas, le vampire finit par dire :

    Mais au fait, vous ne m'avez demandé mon nom, celui-ci ne vous intéresse-t-il donc point ?

    Quelques mots soutenus par une gestuelle à la fois théâtral et humoristique qu'il voulait donner pour pimenter cette rencontre et pousser toujours un peu plus son interlocutrice à bout. Un moyen comme un autre de la connaitre dans ses moindres détails car oui, même un vampire ne pouvait rien cacher lorsque celui-ci, ou celle-ci, était sous pression et sous énervement, ça, Kenji ne le savait que trop bien. Et le mieux dans tout ça ? C'est qu'il était un maitre en la matière connaissant ainsi bien des gens et leur secret les plus inavouables ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukimi
Taiji
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 30/07/2009

Fiche du personnage
Pouvoir: Force
Parcour :

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Mer 21 Juil - 13:34

La main tremblait toujours, qu'elle frustrante situation, surtout que les petits frissons réguliers qui envahissait se membre affaiblie devait être relativement visible pour celui qui la suivait comme un bon chiot bien élevé. Le visage un peu blême de honte elle la cacha dans sa poche, le cou un peu rentré dans les épaules avec un pseudo air blasé sur le visage, il l'énervait tellement celui-là qu'elle avait envi de lui cracher à la figure le nom honteux de sa famille, Tokiama. C'était le nom de ceux qui, avec le clan Faust, mirent fin à cette guerre, enfin qui obligèrent la guerre à s'arrêter avec bon nombres de lois toutes plus strictes les unes que les autres!

Tsukimi leva un peu les yeux au ciel, la lueur violette avait quittée les cieux... il ne restait à présent plus que la nuit qui envahissait doucement le Tan'rei Bishuu. Les oiseaux chantaient les dernières mélodies du jour, l'air ambiant était frais et même avec les lampadaires d'allumés il restait cette atmosphère angoissante que les humains haïssaient tellement! Enfin elle se remit droite, à présent plus à l'aise, oui, l'obscurité avait toujours joué en faveur des créatures nocturnes qu'ils représentaient. Son visage aux courbes délicates se tourna un peu vers la personne qui la suivait avec se stupide sourire amusé aux lèvres, ses yeux bleus eurent vite fait de croiser le regard de l'autre, un regard qui avait du faire chavirer pas mal de cœurs et pas mal de têtes aussi. Ses cheveux sombres en bataille ne faisaient qu'accentuer l'air dur de ses traits, on sentait avec une facilité déroutante qu'il était un chef et pas un mouton qui suivait sagement derrière, il devait avoir un sacré caractère...sacré caractère qui lui tapait légèrement sur le système nerveux tiens!

La jeune vampire regarda de nouveau devant elle, elle repensa à sa soeur jumelle, elle était un peu son cerveau...sa moitié manquante. Tsukimi n'était pas du genre "je suis super intelligente et je vais vous montez un plan de ouf", non bien au contraire c'était plutôt une force brute et impatiente, tandis que sa jumelle avec son style plus délicat était plus patiente et bien plus tactique. Perdue dans ses pensées, elle revoit la jeune fille de taille moyenne tout aussi menue qu'elle même la regarder de ses yeux d'ambres lui donnant des consignes à respecter. Au moment où elle lui dit "sois prudente" elle lui lâcha sur leur table de jeux l'as de pique, elle revoyait encore la main gracile entourée de belle dentelles blanches déposer la carte fatal à son jeux sur la table. Le garçon lui parla se qui la fit sortir de ses rêveries, l'espace d'un instant sa main avait cessée de trembloter.


" Si c'est comme ça que tu veux le voir, alors soit."

Sa phrase était calme, à croire que de revoir la confiance et les bonnes paroles de sa jumelle l'avait apaisée. Elle continuait d'avancer rapidement prenant différentes rues pour sortir des coins déserts. Son ton avait enfin prit quelque chose de délicat et pas de grosse brute qui allait vous éclater votre face sur le bitume, finalement elle s'arrêta jugeant être dans un endroit propice, lui et elle ne devait surement pas avoir la même façon de chasser. Non et puis elle n'avait pas le temps d'aller dans des soirée et tout le tralala elle allait le faire par la force ce coup-ci et puis point barre!

Assise au sol, un de se bras sur son genoux replié, la vampire regardait les voitures passer, certaines ne contenaient qu'un habitant dans le véhicule ce qui ne l'intéressait pas, et puis d'autre était bourrée de jeunes vampires ce n'était pas ce qu'elle cherchait non plus! Les phares blancs des machines venaient éclairer le visage de porcelaine de cette poupée aux crocs bien aiguisé, elle semblait être patiente quand elle n'avait pas le choix.
Toujours en fixant les voitures, elle écoutait d'une oreille distraite le baratin de son compagnon d'un jour, mais à aucun moment elle ne dévissa son regard de la route et lui répondit toute aussi désintéressée de ses mots:

"mhh? je n'ai que faire de ton nom...mais vu que tu semble tellement y tenir tu n'as cas me le..."

Ses paroles se stop, elle se lève rapidement et remet son manteaux à la va vite suffisamment pour cacher son visage avec la capuche et son uniforme aux yeux de tous. Quelques mèches graciles s'échappent du vêtement de toile mais ce ne sera pas suffisant pour un quelconque identification, bon nombre d'humain ou de vampire possédaient les cheveux noirs après tout! D'un pas calme elle marcha jusque sur la route et fixa la voiture arriver, non elle n'avait pas peur de se faire renverser si l'engin ne se stoppait pas elle le forcerait à le faire, mais comme prévu on entendit un freinage d'urgence abimer la gomme des pneus. il y avait un couple dans la voiture, avec leurs yeux ébahit ils fixaient l'étrange silhouette devant leurs phares, la pièce de théâtre pouvait donc commencer levant son bras elle pointa de son index la ruelle sombre ignorant les beuglements absurde du chauffeur dont la femme regardait l'endroit pointé. Elle approcha doucement de la fenêtre entrouverte en pointant toujours du doigt et leur demanda à voix basse s'ils pouvaient venir les aider elle et son ami à faire redémarrer leurs voiture, après une hésitation d'au moins 5 minutes l'homme sortie de la voiture la femme aussi mais pour prendre quelque chose dans le coffre, comme...un outils à enlever les pneus. Le spectacle allait vite se terminer car déjà les humains s'aventuraient dans la ruelle ténébreuse et la demoiselle leur bloquait la sortie.

~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenji Kleist
Taiji
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Jeu 22 Juil - 11:08

    Suivant la gente vampire au plus près, notre taiji s'amusait à observer les allées et avenues. Tenté de trouver de quoi se mettre quelque chose sous la dent, le vampire observait chaque recoin en quête d'un petit groupe d'humain qui conviendrait parfaitement. Quand vint le moment où les deux vampires en quête de sang se trouvèrent près d'une route suffisamment fréquentées, Kenji se laissa en retrait, laissant faire Tsukimi et voir ce dont elle était capable et comment elle agissait pour attraper sa proie. Une chose essentielle dans la vie d'un vampire. Un bon chasseur n'aurait jamais le ventre vide, un chasseur médiocre était, en général, mort dans les quelques secondes qui suivaient sa première chasse. Attraper un humain et le vider de son sang n'était pas la seule chose à prendre en compte lorsqu'on chassait. Non, il y avait bien évidemment cette logistique qui ressemblait tant au plus meurtrier des assassins : ne laisser aucune trace. Cela passait donc de témoins ayant vu ce pseudo enlèvement jusqu'à la disparition du corps et de toute trace de passage d'un vampire ou d'un humain. Bien sur, il pouvait être amusant de laisser un corps gisant sur le sol, vide de sang à la peau aussi blanche qu'une feuille de papier. Mais ça, c'était encore une autre histoire.

    Entre temps, Tsukimi semblait avoir laissé passé plusieurs voitures, les considérant comme inutiles ou insuffisantes. En soi, elle n'avait pas tord. Pour deux vampires il fallait compter deux humains d'âge moyen minimum auquel cas il fallait chasser une nouvelle proie. Ils étaient deux donc il fallait deux corps à vider, une logique mathématique que tout le monde pouvait comprendre. Observant donc les diverses voitures qui passaient d'un regard observateur et vif, Kenji se demandait bien où pouvaient aller tous ces gens. Peut-être rentraient-ils chez eux, peut-être allaient-ils des des amis, de la famille, des connaissances, au travail ... Enfin, tout cela importait tant qu'il n'y avait rien à se mettre sous les canines.

    Quand finalement sa partenaire de chasse trouva une voiture qui pourrait convenir, Kenji alla se mettre en place. Se dissimulant dans l'ombre de la ruelle, il attendait patiemment. De là où il était il pouvait voir et entendre sans se faire voir et entendre à son tour. Observant Tsukimi manipuler ses pauvres humains, le taiji put remarqué avec quelle aisance celle-ci leur mentait. Quand finalement ces humains l'accompagnèrent, le vampire attendit patiemment, attendant le bon moment pour se dévoiler. Un petit tour en tête, il voulait resté dans son état d'amusement et voir à quel point les vampires pouvaient terrifier les humains. Une idée qui ne plaisait que trop bien au vampire et qui confirmerait ses pensées : les humains, présomptueux, se cachaient derrière un mensonge en croyant être égaux aux vampires.

    Observant les humains, Kenji les regarda un instant, observant leur peurs dissimulée derrière un masque d'étonnement et de questionnement. Ils ne savaient pas ce qui les attendait, ils ne savaient pas pourquoi ils étaient là, mais ils savaient que cela n'étaient pas bon pour eux, ils sentaient, au plus profond d'eux que cet endroit n'était pas rassurant, ils sentaient le danger mais ne pouvaient mettre de nom dessus. Leur cœur s'accélérait encore et encore, les gouttes de sueur entamaient leur descente sur leur visage de plus en plus déformé par la peur et l'incertitude. Un tel spectacle, aux yeux de Kenji, était magnifique. À ses yeux, rien n'était plus beau. Ce ne fut que lorsque Tsukimi fut derrière eux, prêt à stopper toute fuite que le véritable spectacle commença.

    Se sentant encerclés et trahis, les deux voyageurs se retournaient encore et encore, cherchant ce dont on leur avait parlé ou bien même une issue. Ce ne fut que lorsqu'ils se rendirent compte qu'il n'y en avait pas que Kenji rentra en scène. Ôtant son masque qu'il avait remis pour l'occasion, il resta dissimulé dans le noir et ne laissa que ses yeux rouges sortirent de la pénombre. Deux yeux rouges sang sortaient de l'obscurité, deux lueurs menaçantes qui signifiaient énormément pour ces humains qui pouvaient entamer leur dernière prière. Quand ceux-ci s'en rendirent compte, il était déjà trop tard. Kenji sortait déjà de la pénombre, de son air le plus imposant et menaçant possible. Véritable terreur de l'humanité, le vampire s'approcha rapidement de l'homme et l'attrapa à l'épaule, serrant de sa poigne dantesque et l'immobilisant en plongeant son regard dans le sien. Terrorisé, l'homme ne put que se mettre à sangloter, implorant la pitié encore et encore. Sans un mot, le taiji planta ses canines dans la gorge seyante de l'homme et le vida de son sang. Buvant avidement son sang et se délectant de chaque parcelle de ce liquide vital. Devant les yeux de sa femme, il servait de nourriture à une espèce de loin supérieure à la sienne. Devant les yeux de sa femme, il restait là, à mourir sans rien pouvoir faire que de supplier le bon dieu de le prendre à ses côtés une fois sa vie passée.

    Vide de sang et de vie, le cadavre fut rejeté par Kenji qui le laissa tomber sans la moindre préoccupation quand à l'état dans lequel il se retrouverait. La bouche pleine de sang, le vampire observa sa congénère et laissa un sourire s'afficher sur ses lèvres encore imbibées de sang. Il venait de se nourrir et même si ce n'était pas un régal, cela lui avait suffit pour reprendre bien des forces. Attendant donc que Tsukimi finisse, il se laissa dire d'une voix toujours aussi amusée mais avec une légère lueur de bestialité propre à un vampire venant de tuer :


    Et bien je dois dire qu'il n'était pas ... mauvais. Et toi, comment était la tienne ?

    Souriant et rassasié, Kenji pourrait maintenant se pencher sur cette vampire qui lui semblait bien distante envers quelqu'un de son espèce. La peur ou la prudence, tout était encore à découvrir. Une belle idée, le vampire avait toute la nuit à présent ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukimi
Taiji
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 30/07/2009

Fiche du personnage
Pouvoir: Force
Parcour :

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Jeu 22 Juil - 13:10

Quelle horreur, quel pauvre spectacle, non elle ne s'y ferait définitivement jamais! La chasse n'était amusante qu'avec sa chère jumelle autrement il ne s'agissait ici que d'une pauvre prise ou d'une sale blague! Ses yeux bleu contemplaient la femme tétanisée de peur, la tristesse devait la prendre à la gorge comme le faisait les crocs de l'inconnu sur son mari. Peut être que son état était du au fait qu'elle était fatiguée, vidée de force par son manque certain d'alimentation!
Cependant ce n'était pas le moment de rêvasser et de trainer il n'avait que peu de temps devant eux avant que d'autre curieux n'arrivent, elle se décida à poser sa main sur la frêle épaule de la femme, celle-ci poussa un cri en sursautant et la réponse du vampire fut rapide. Le cri perdu dans la nuit se tut après un horrible bruit d'os brisés, le corps tomba mollement dans ses bras et, pas du tout motivée, elle se dépêcha de se nourrir.

Une fois le carnage fini, Tsukimi soupira et s'étira de plus belle, laissant le corps vidé de sang au sol pour l'instant. Capuchonnée elle ramena dans l'allée la voiture et y mit les corps dans un silence mortuaire à l'intérieur de l'habitacle prenant soin de les imbiber d'essence. La question de Kenji lui parut déplacée voilà pourquoi il n'obtint aucune réponse de sa part, sortant de sa poche gauche un mouchoir blanc elle s'approcha du dit vampire avec une mine entre blasée et, enfin, amusée.


" La propreté tu connais?" dit-elle d'un ton qui était léger et moqueur.

En effet le vampire ne pouvait pas être propre avec autant de sang sur les lèvres et le menton, et puis on ne jouait pas avec la nourriture non plus! C'était la phrase préférée de sa sœur, jamais on n'aurait vu celle-ci avec une quelconques taches rouge sur ses vêtements de dentelles! Notre vampire se souvenait parfaitement du jour, où, ayant salie son uniforme et à peut prêt la moitié de son visage sa soeur était venue le lui essuyer d'un mouchoir de tissu blanc en jurant poliment qu'elle avait un porc pour jumelle!
La demoiselle approcha son visage des traits énervant de son congénère, qu'elle ironie la voilà qui s'abaissait à se genre de futilité mais d'un côté c'était une expérience comme une autre! Dévoilant ses traits de poupée elle déposa un baiser sur les lèvres de son compagnon du jour, en réalité c'était plus pour récolter le sacrifice de ses misérables créatures que pour l'embrasser à proprement parlé. Les lèvres était plutôt douce et ayant fermé les yeux elle n'avait aucun risque de se laisser emporter à ce genre de loisirs, encore moins ici, cela aurait été une imprudence de sa part! Reculant enfin son visage, elle rouvrit ses yeux d'un bleu qui chatouillait la vue autant que devait le faire l'odieux rouge des yeux du garçon, elle passa son tissu sur son menton sur ses lèvres et se recula avec précaution pour jeter le mouchoir imbibé de sang sur les corps pâles.

La jeune femme farfouilla un instant dans sa poche droite ce coup ci et en sortie un briquet qu'elle alluma. Elle fixait la flamme vacillante de se vieux briquet de fer rouillé, et le jeta sans ménagement dans le brasier. Le feux commença donc son travaille dévorant preuves, corps et voiture par la même occasion mais mieux valait s'éloigner d'ici c'était plus prudent. Un sourire narquois au visage elle sortie de l'impasse comme ils y étaient arrivés et s'éloigna le plus possible de l'incendie retournant dans d'autres ruelles peut accueillantes. Fallait-il croire que l'autre la suivait toujours, lui adressant un regard déjà plus sympathique elle haussa les épaules en soufflant:


" Alors il vient ce nom?"

Il semblait que la faim la mettait tout particulièrement de mauvais poil mais qu'une fois en pleine forme elle était une personne plus ouverte que tout à l'heure se prêtant déjà plus aux blagues!

~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenji Kleist
Taiji
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Ven 23 Juil - 9:29

    La nuit venait à peine de commencer mais elle semblait pleine de surprise. Des surprises auxquelles on ne s'y attendait pas -normal pour une surprise- mais qu'on savait apprécié à sa juste valeur. La première, en ces lieux quelque peu ... sanglant, fut le ton moqueur et léger de cette vampire qui s'était jusque là préservé de toute émotion ou sentiment. Jusque là cachée derrière un masque, la vampire venait, après son repas, de sortir un peu de son monde de solitude et d'impassibilité. Une chose agréable et appréciable sans oublier prometteuse. Enfin, ce n'était qu'une remarque face au sang dégoulinant sur les lèvres et le menton du taiji. Oui, il mangeait un peu salement, et alors ? Il avait faim, voila tout. Quand un vampire avait faim, il ne faisait pas preuve de délicatesse, de raffinerie et de tout cette gestuelle ennuyeuse et coincée. Enfin, tout dépendait du vampire en question ...

    Bref, comme une surprise ne venait jamais seule, de peur d'être prise dans le feu de l'action probablement, il vint une nouvelle surprise qui, pour une fois, semblait fort agréable. En effet, plus encore que cette remarque amicale démontrant une certain marque d'attention, Tsukimi semblait vouloir s'occuper de ce sang dégoulinant. Un geste maternel ou bien une manie d'une maniaque de la propreté ? Ou serait-ce une façon comme une autre de se rapprocher du vampire qui faisait chavirer bien des cœurs ? -et dans les deux sens je vous prie- Quoiqu'il en soit, Kenji ne put qu'être agréablement surpris de ce doux baiser qu'elle avait déposé sur les lèvres. Une envie au sens propre du terme ou une façon particulière de récupérer le sang ? Bonne question. L'optimiste et le rêveur pencheraient pour la première, le pessimiste et le tordu pencheraient pour la seconde. Autant dire que pour le taiji il s'agissait probablement des deux. Une envie de ce baiser dissimuler sous cette récupération du sang. Ah les femmes ...

    Amusé de ce baiser, Kenji se mit à observer avec un léger sourire Tsukimi détruire toute preuve de ce repas. Ne bronchant pas, il observait un instant le tout avant de se remettre en route suivant la vampire avec laquelle il venait de manger. Pourquoi ne pas la suivre ? Après tout, cela pouvait s'avérer amusant et payant, en un certain sens ... Enfin, quoiqu'il en disait ou pensait, le vampire se détourna du joyeux bucher et suivit la vampire en lui emboitant, comme précédemment, le pas. Ce fut après quelques secondes à peine que finalement l'héritier de la famille Kleist put voir le regard sympathique d'une vampire déjà dans ses filets, enfin, presque. Toujours aussi souriant et amusé de cette rencontre, le Kleist ne put que rire intérieurement ou tout du moins, remarquer le changement entre l'avant et l'après repas. Voila qu'elle voulait connaitre son nom. Et bien, il fallait le lui donner.


    Héritier de la famille Kleist, mon nom est Kenji. Pour vous servir ma dame.

    D'un simple sourire il fit une petite courbette comme l'aurait voulu une vieille tradition ou coutume humaine d'il y a bien des années. Une pathétique formule de politesse, de respect ou de courtoisie. Enfin, quelque chose du genre que Kenji s'était approprié dans un unique but : pouvoir se dissimuler plus facilement dans ce monde d'humain. Non pas parce qu'il avait peur, non, bien sur que non, mais qui sera dissimulé pourra manger. Un petit dicton que s'amusait à dire Kenji de temps à autres. Ne désirant tomber dans le silence, le vampire se décida à poser une question simple qui pourrait toujours faire avancer les choses mais surtout relancer la conversation et faire durer la rencontre. Ce fut d'une voix qui aurait fait jalouser un enfant innocent qu'il demanda :

    Et bien, où allons-nous maintenant ?

    Il aurait bien eu une ou deux idée en tête mais pour le moment, il les gardait pour lui et rien que pour lui, rien que pour voir comment et à quoi penserait cette vampire au nom inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukimi
Taiji
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 30/07/2009

Fiche du personnage
Pouvoir: Force
Parcour :

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Ven 23 Juil - 10:58

La lune commençait à être déjà haute dans les cieux, vraiment haute! A en juger par sa hauteur notre vampire se disait qu'il ne devait pas être loin de 22h, une heure où seul les ruelles sombres ne seraient pas occupées...et puis on pouvait aller sans problème vers une chose qu'elle voulait lui montrer en passant par les ruelles désertes. La personne qui la suivait semblait d'ailleurs d'une humeur de petite fleur qui vient d'éclore dans la rosée du matin, elle s'amusa à penser que cette humeur disparaitrait surement assez vite. Bien sure inutile de préciser ce qui l'avait rendu si content, surement la manie que sa sœur lui avait transmise et son baiser de tout à l'heure...c'était même certain, vu le personnage, il s'agissait d'un genre de dragueur courtois qui avait fait tomber toutes les filles qu'il avait courtisé mais elle ne comptait pas se laisser prendre si facilement!

En avant sur le vampire la jeune taiji continuait de parcourir les rues, qu'elle semblait connaitre comme sa poche, d'un pas rapide. Les mains dans les poches elle regardait souvent droit devant elle de temps en temps elle levait le nez vers les cieux. Elle continuait d'attendre son nom sans ne rien laisser paraitre, elle finirait bien par l'obtenir, ce vampire semblait avoir une tête relativement grosse surement avait-il raison son étrange beauté était loin de ne pas faire effet. Elle fronça un peu les sourcils elle était presque arrivée à l'endroit où se trouvait l'objet...

Cependant à l'entente de son nom elle s'arrêta subitement, ses yeux s'écarquillèrent un peu, sa tête rentra légèrement dans ses épaules. Bien sure personne ayant pour ancêtre les Tokiama ne pouvait ne pas connaitre ce nom qui était de pair avec la guerre. Tsukimi finit par se détendre et reprit sa marche plus hésitante à tourner dans la bonne rue, ce qu'elle fit comme même après une longue minute de silence. Son regard bleu presque scintillant fixait droit devant elle, ce qu'elle cherchait était cette immeuble, immeuble dans lequel sa sœur et elle avait élut domicile en raison d'un attachement affectif leur appartenant. Après un petit rire cynique elle rajouta des paroles pour le moins étrange:


" héhé... qu'elle ironie du sort petit Kleist... Sans le savoir tu connais ma famille, la tienne et la mienne se haïssent à coup sure."

Sa voix c'était assombrie tout comme son humeur soudainement redevenue plus distante, son visage amusé laissa place à un être d'une beauté froide, froideur amplifiée par la glace dans son regard. Finalement elle s'arrêta au coin d'un immeuble au départ regardant ses chaussures avant de relever le visage droit devant elle la question de Kenji la fit rire légèrement.

" Nous y somme..."

Elle pivota légèrement son visage vers le mur, et leva les yeux en haut. Une plaque était accrochée à la parois, cette dernière faite de métal avait commencé à être mangée par la rouille, le nom n'était presque plus lisible car il semblait que des personnes se soit acharnée dessus mais le prénom était facilement visible légèrement vert ou couleur cuivre. Le message prétendait qu'une personne était née ici, dans cette immeuble avec la date, très ancienne dont on ne lisait plus que le premier chiffre en fait!

Kousen Tokiama

Le prénom était plutôt ironique, Tsukimi l'avait toujours pensé, lui qui avait été l'un des premiers à prôner la paix entre les deux races portait le nom de kousen qui signifiait Guerre. Il n'a cependant jamais voulut en changer ce qui la fit sourire. Son cher père comme sa cher mère, tout les deux à apprécier les humains, tout les deux morts de leurs mains comme trahis un couteau dans le cœur. Une chose inévitable se produit, les souvenirs remontèrent à la surface, celui de cette vieille dispute se nom qui la hantait elle et sa soeur qui les emplissaient d'une honte sans fin. Comment pouvait-on aimer la race ennemie après le coup foireux qu'ils leurs avaient fait?

Doucement, très doucement, elle se retourna vers le Taiji qui l'avait docilement suivit jusqu'ici, si il avait assez de jugeote pour associer à la pancarte ses mystérieuses paroles alors il comprendrait ce qu'il a devant lui, et si il était encore plus malin il comprendrait qu'il s'agissait ici de son père. Elle lâcha un sourire entre amer et ironique avant de se retourner vers la pancarte.


" Alors où veut-tu aller à présent?"

Sa voix était devenue nostalgique, son regard avait tellement de mal à quitter la pancarte, elle se souvenait trop bien des pleures de son père, de son départ et de son non retour, après quoi les quatre sœurs c'étaient méchamment séparées, les ainées de leur côtés rejoignirent le beau châteaux qu'occupait presque tout le clan Tokiama et les deux jumelles étaient reparties ici dans les rues malfamées et sombres. C'est là que tout avait commencé, c'est là qu'elles acquérir leur dextérité au combat, leur haine féroce avait grossit tout comme leurs appétit.

~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenji Kleist
Taiji
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Ven 23 Juil - 20:04

    Une étrange réponse était survenue après que notre vampire est donné son nom. La taiji semblait parler mystérieusement et froidement comme si elle connaissait une vérité qui pouvait changer bien des choses. Intrigué, Kenji la regarda un instant d'un air silencieux et curieux. Que pouvait-elle bien cacher ? Une bonne question dont la réponse ne tarderait probablement pas. Enfin, ce n'était qu'une question de temps, l'héritier de la famille Kleist aurait très probablement une réponse d'ici quelques heures, jours dans le pire des cas. Enfin, s'il était question de famille, il n'y avait pas grandes possibilités. Que pouvait-il y avoir comme famille qui avait un rapport direct avec les Kleist ? Des clients ? Des ennemis ? Autant dire qu'il y avait malgré tout une longue liste. Fronçant et haussant alternativement les sourcils, le vampire s'était bourré de question auxquelles il devrait trouver réponse.

    Quand finalement la guide lui annonça qu'ils étaient arrivés, Kenji observa le bâtiment et la pancarte qui annonçait le nom du propriétaire de la propriété. Ce qu'il y vu fit flash dans son esprit. En même temps, il était dur de ne pas avoir cette réaction, surtout pour lui. Il connaissait ce nom, et même un peu trop. Ce nom, ceux qui étaient à l'origine de la paix entre humain et vampire ou tout du moins, qui y avaient fortement contribué. Kenji avait toujours détesté cette famille mais ne leur avait jamais rien fait, une obligation en soit. Cette famille Tokiama était intouchable par les vampires de part sa place au sein des créatures de la nuit. Enfin, c'était ainsi que Kenji voyait les choses. Son père le lui avait présenté ainsi et jamais il n'avait eu dans l'idée de vérifier par lui-même. Peut-être qu'aujourd'hui était le bon moment. Non, il ne l'était pas, l'héritier des Kleist n'était pas seul ...

    Observant Tsukimi d'un œil nouveau, le taiji se demandait bien des choses. Premièrement pourquoi elle l'avait amené ici. Voulait-elle s'amuser ? Avait-elle conclu avec son nom qu'en l'amenant ici elle pourrait voir un joli spectacle ? Ou bien était-ce ce moment de fin lors d'une rencontre où la fille rentrait chez elle en laissant son homme rentrer seul ? Non, cela impliquerait qu'elle soit une Tokiama. À moins que ... Et si elle était une membre de cette famille ? La tête bouillante de question, le vampire ne dit rien pendant un instant, fermant les yeux il réfléchissait calmement, prenant tout ce qui s'était passé depuis le début de cette rencontre. Elle ne lui avait pas dis son nom, avait bu du sang d'humain avec lui et l'avait mené jusqu'ici. Deux détails coïncidaient pas un dernier persistait et n'était pas sans importance. Si le vampire suivait une possible logique, celle-ci définirait Tsukimi comme une Tokiama. Ce qui en serait pas impossible. Mais dans ce cas, pourquoi une membre d'une famille œuvrant pour la paix serait-elle un buveuse de sang et entrerait dans la catégorie "rebelle" ou "taiji" ?

    Perplexe, le vampire décida de mettre cela de côté, une idée confirmée lorsqu'il entendit Tsukimi lui demandé où il voulait aller maintenant. Une demande dont la voix trahissait un état peu enviable. Soupirant un instant, Kenji finit par se ressaisir. Écartant toutes ses pensées, il plongea son regard dans celui de la vampire et se rapprocha doucement. À moins d'un mètre d'elle, le taiji porta sa main à son visage et lui caressa doucement la joue. Tendresse ou jeu, difficile à dire sur l'instant, quoiqu'il en fut, ce fut d'une voix calme et douce qu'il lui répondit, un demi-sourire sur les lèvres :


    Où tu veux beauté.

    Amusement ou sérieux, difficile de faire la différence. Pour tout dire, Kenji était partagé entre les deux. Une première dans cette rencontre qui en avait déstabilisé plus d'une. Tsukimi serait-elle de ce groupe ou bien résisterai-elle à ses yeux, à sa caresse, à sa présence, à son être ? Une réponse que Kenji ne tarderait pas à avoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukimi
Taiji
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 30/07/2009

Fiche du personnage
Pouvoir: Force
Parcour :

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Sam 24 Juil - 14:39

Un vent frais souffla emportant quelques mèches de ses cheveux soyeux dans son visage à la peau si pâle. Elle était là, toujours debout à fixer la plaque décrépie par le temps. Très peu de personnes connaissaient l'histoire de Kousen, encore moins sa pauvre fin, les autres avaient pensés qu'il ne valait mieux pas trop ébruiter l'affaire pour ne pas choquer l'assistance car il était clair que c'était l'œuvre de Taiji.

"Mon père et ma mère c'étaient toujours battu car ils jugeaient que les temps de guerres étaient révolues...ils ont eu tord. Ma mère a été la première à être tuée et puis mon père est parti, il n'est jamais revenu non plus."

Ses poings se crispèrent, elle ignorait pourquoi elle disait ça, mais elle supposait qu'un taiji pouvait comprendre. Sans parler que dire la vérité faisait du bien...et puis pourquoi devrait-on ignorer la vérité? Cela ne devrait être un mystère pour personne, strictement personne...même si elle se doutait que ça devait bien réjouir Kenji de savoir que ses parents se sont fait poignarder dans le dos par ceux qu'ils défendaient. Elle fronça les sourcils et se retourna un peu vers son interlocuteur, il semblait perplexe comme si il ne comprenait pas où ne voulait pas comprendre.

" Je suis une Tokiama, enfin était... quand mes parents sont morts ma jumelle et moi avons renié nos origines et nous sommes venue ici."

Sa voix était empreinte de rêvasseries, cela la tuait de repenser à tous ça, mais on ne pouvait effacer certaines choses et elle ne pouvait pas effacer ce passée. Tsukimi se souvenait que trop bien du temps et des combats durement menés pour se faire accepter ici. Les rues sombres étaient un bon repaires pour les coups bas des Taijis, alors quand ceux ci apprirent qu'ils avaient à porté de leurs mains des Tokiama... ce fut un vrai massacre. Mais finalement tous ça, se n'était qu'une affaire de rue, après leur avoir brisé les deux jambes ils s'en sont tous retournés dans leurs tanières et ils n'ont plus jamais osés venir chercher des noises aux deux filles.

Perdue dans ses pensées elle n'avait presque pas remarqué que le vampire c'était approché de très prêt venant caresser sa joue avec sa main, qu'il fallait l'avouer était douce, plantant son regard rouge dans le sien. Elle faillit dérailler laissant apparaitre sur son visage pâle deux rougeurs au niveau de ses joues. Se regard était trop, hypnotisant c'était le mot juste, elle comprenait bien comment il avait dut se faire une réputation auprès de ses dames!
Prenant un air un peu renfrogné elle écarta sa main, quel déshonneur que de se laisser déstabiliser par un coureur de jupon! La jeune taiji continua cependant de défier ses yeux, prenant un certain plaisir, une lueur taquine naquit dans son regard bleuté, elle sourit. Impossible de savoir s'il était sérieux avec elle ou s'il jouait juste avec sa proie, mais tout de même ce n'était pas une raison pour rester impolies, il voulait jouer? Ils allaient jouer!

" Un compliment? vous passez bien vite du beau gentleman au méchant garçon!"cependant la suite de sa phrase l'étonna elle même. " Il en faudra un peu plus pour m'impressionner! Monsieur Kleist..."

Un sourire taquin se dessina sur ses lèvres, elle prenait trop de plaisir à jouer avec lui, comme si une étrange relation se tissait entre eux. Subitement elle ressentit un frisson de dégout lui remonter la colonne vertébral à l'idée de le voir draguer une autres filles. Notre protagoniste n'était pas du genre mielleux mais elle savait que si elle désirait quelque chose elle ferait tout pour se l'obtenir et elle était en mesure de penser que Kenji préférait sans doute jouer au jeux du chat et de la souris plutôt que de voir n'importe qui lui tomber dans les bras. Sur ses mots narquois elle lui lâcha une petite pichenette sur le front avant de descendre son index sur le bout de son nez.

" Allons ne soyez pas déçut, vous n'aimez pas jouer Monsieur Kleist?" son sourire s'élargit.

~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenji Kleist
Taiji
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Lun 2 Aoû - 11:23

    Une bien triste histoire pour un bien joli visage. Même si Kenji détestait certain vampire pour leur acte, il avait toujours eu un principe familiale : ne pas juger l'enfant sur ce qu'avait fait les parents. Chacun était libre de ses actes et chacun n'était pas responsable des actes de ses prédécesseurs. Bien sur, il y avait certaine exception et il fallait les traiter au cas par cas. Dans le cas présent, le vampire ne pouvait en vouloir à Tsukimi, enfin, il ne la jugerait pas de par le nom qu'elle avait autrefois porté. Ces actes démontraient qu'elle avait renié sa famille et ses convictions enfin, si on simplifiait la chose. À l'entente des quelques mots que la vampire avait prononcé sur son passé, Kenji pouvait facilement reconstitué la scène ou tout simplement comprendre.

    S'il avait été difficile de comprendre sa réflexion, il en serait d'autant plus difficile de comprendre ce que Kenji avait en tête. L'esprit en alerte et bouillant, le taiji avait plus d'une pensée en tête au moment même où sa main avait quitté la joue de la belle. Il repensait à ce qu'il avait appris et aux souvenirs qui l'animait. Un lointain souvenir des sentiments qu'il avait éprouvé lorsque la nouvelle d'une paix entre humain et vampire s'était conclu. Un sentiment de frustration, de haine, de révolte ... Des sentiments qui aux yeux de Kenji, n'avaient pas changé jusqu'à présent. Savoir que son interlocutrice était une Tokiama lui avait permis de préciser ses sentiments sur les seules et uniques personnes qu'il avait haït pour leur actes. Enfin, là n'était plus la question désormais ...

    Rapidement, l'interlocutrice du taiji répondit d'une remarque amusée et d'un ton semblable au vampire. Ainsi donc il en fallait un peu plus pour l'impressionner. Rien qu'un peu plus ? Et bien, c'était encourageant. La belle impassible le semblait bien moins après ça. Enfin, il restait cette interrogation qui se résumait à : "l'impressionner ?" En effet, il était un peu difficile à concevoir le fait qu'elle prenne cela comme du spectacle ou de la fantaisie ou une chose de ce genre. Pour Kenji, il ne s'agissait ni d'un jeu, ni d'un passe temps. Pour lui, tout cela était bien réel et ... éternel ? Lorsque la pichenette survint, Kenji fut surpris pendant un instant. Agréablement ou tout simplement surpris, là était la question. Quoiqu'il en était, le vampire ne put que répondre au sourire de la vampire lorsque celle-ci posa sa question taquine. Amusé, le vampire réagit rapidement en prenant sa main dans la sienne, l'écartant de son nez mais ne l'ôtant pas de son champ de vision. Pourquoi enlever un si doux spectacle ? Simplement, le taiji repris la parole d'une voix tout aussi égale que les précédentes fois :


    Jouer ? Ce n'est pas dans mes habitudes, mais si cela vous plait ma dame, alors jouons.

    Caressant la main de son interlocutrice, Kenji plongea son regard dans le sien, c'était une sensation fascinante de se perdre dans le regard de certain. Plus encore dans le regard de la taiji. Si on disait que le regard était l'accès à l'âme d'une personne, alors Kenji avait plus d'une fois contempler l'âme de quelqu'un. Aujourd'hui, il n'en savait rien mais cela ne le dérangeait pas. Ses yeux bleus le fascinaient et il aimait y plonger son regard, y découvrir bien des choses en un instant. Après un silence à la fois court et long, le vampire repris la parole toujours souriant :

    Mais dites moi, à quoi désireriez-vous jouer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukimi
Taiji
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 30/07/2009

Fiche du personnage
Pouvoir: Force
Parcour :

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Mar 3 Aoû - 10:18

La rue était déserte en cette heure tardive, il n'y avait que nos deux taiji et cette vieille plaque accrochée à la paroi du bâtiment.
Le vent s'engouffrait dans les ruelles émettant un bruit sinistre, tous était sombre et sinistre de toute façon. La vampire fixait les yeux couleur sang de son interlocuteur, un sourire naturellement narquois échappa à son air habituellement impassible.
Dans son crane une idée germait doucement et surement, aussi surement que Kenji caressait sa main. Elle se demandait combien de fille le garçon avait bien put courtiser et avec combien d'entre elle il avait jouer pendant qu'il lui affirmait à voix haute que le jeux n'était pas dans ses habitudes.


"Ah bon? combien de fille avez vous courtisée alors? n'est ce pas un jeux ça?"

Elle pencha légèrement la tête sur le côté avec un sourire amusé cette fois ci aux lèvres. La couleur sombre de ses cheveux accentuait la pâleur de sa peau tiède, malgré ce que l'on pourrait croire elle possédait une chaleur bien à elle chaleur fournit par le sang noir qui coulait dans ses veines. Ses doigts se crispent sur la main du vampire avant qu'ils ne viennent s'entrelacer dans les siens. Tsukimi tira légèrement sur son bras l'obligeant par conséquent à faire un pas vers elle, un pas qui diminuait la distance entre eux. L'arrachant surement à la contemplation de ses yeux bleus à moins qu'il ne la fixait tout simplement elle se cala contre lui, relâchant sa main. Elle passa ses longs bras autour de son cou, elle sentait des ses mains les cheveux du jeune homme, tiens c'est vrai qu'en y repensant il avait de beau cheveux.
La fillette en attrapa une mèche qu'elle entortilla autour de son doigts tout en répondant à la question du taiji, son sourire s'agrandissant sur ses lèvres.


" Je suis bien curieuse de voir ton chez toi!"

Une lueur s'alluma dans ses yeux, une lueur qui ne signifiait pas forcement quelque chose de bon. Si on la connaissait suffisamment on pouvait se douter qu'il s'agissait ici d'une fille plutôt taquine et son truc favoris était de faire tourner son monde en bourrique. Bien sure elle espérerait pouvoir foutre un peu le bordel quelque part ou embêter le personnel de maison...ça c'était encore plus drôle!
Elle haussa les épaules en se décalant de l'homme, elle n'aimait pas trop qu'on la surnomme ma dame où qu'on la vouvoie comme ça, elle n'était pas non plus du genre extra royal...elle préférait les petits surnoms. Elle approcha son visage de celui du jeune homme comme pour faire mine de l'embrasser mais s'arrêta avec un sourire amusé et ajouta tout simplement.

" je préfère que tu me tutoie et que tu m'appelle Tsukimi...je n'aime pas être appelée ma dame!"

Elle recula le visage laissant sur sa faim Kenji, elle attendait que celui-ci lui montre où il habitait surtout qu'elle avait hâte de s'amuser un peu!


[HRPG: désoler la flemme de corriger!]

~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenji Kleist
Taiji
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Mar 3 Aoû - 19:04

    Plus cette rencontre et plus le vampire aimait ce qu'il entendait, voyait ou ressentait. D'une nature prometteuse, Tsukimi était une vampire avec laquelle on ne risquait pas de 'ennuyer, enfin, tant qu'on savait apprécier ce qu'elle savait ou pouvait faire. Pour le taiji, cette rencontre nocturne était à la fois distrayante et amusante, bien plus qu'une virée interminable en quête d'un humain qui aurait voulu s'amuser à chasser quelques vampires. Qui plus est, ce petit vent frais et rafraichissante était une véritable bénédiction pour s'amuser jusqu'au bout de la nuit sans penser un peu trop à la chaleur qu'il faisait. Enfin, bref, pour Kenji, tout à cet instant lui disait que cette nuit aurait bien des différences concernant le reste de ce qu'il avait vécu et Tsukimi en était très certainement la cause.

    Remarquant la gestuelle de son interlocutrice, le vampire se laissa emporter par l'amusement qu'il ressentait depuis bien des minutes. La vampire semblait amusé de sa déclaration, plus encore, elle venait de lui demander combien il avait courtisé de fille jusqu'à présent. Comme il s'en était douté, la vampire faisait fausse route depuis le début car aussi étrange que cela pouvait-il paraitre, Kenji n'avait, en son sens, jamais courtisé une fille. Et oui, pour tout dire, il les avait toujours attiré naturellement, il n'avait donc eu jamais l'occasion d'en courtiser. Une vérité pour lui qui ne serait probablement pas la même pour tous ou toutes. Ne disant rien pour l'observer un peu plus longuement et découvrir une partie qu'elle avait caché jusque-là, Kenji ne fut pas déçu de la suite ...

    En effet, sans plus attendre, la belle se cala contre lui, réduisant à néant la distance qui les avait toujours séparé jusque là, même si celle-ci avait, par plus d'une fois, été infime. Sentant enfin la chaleur de son corps et ses courbes si délicatement raffiné, le vampire ne put que continuer à garder silence, la laissant aller jusqu'au bout de son envie. Envie qui ne tarda pas à être révéler. Passant son bras autour du cou du vampire, la taiji entama un petit jeu avec les cheveux de l'héritier des Kleist. Ce jeu connu de tous qui consistait à tortiller son doigt dans les mèches de l'autre. Elle profita de cet instant pour lui révéler son désir. Celui d'aller voir où il habitait et probablement dans quelles conditions. Une idée comme une autre qui semblait à la fois raisonnable et possible. N'en finissant pas pour autant de son offensive, Tsukimi s'approcha de plus en plus, s'arrêtant à quelques centimètres du visage de Kenji, une distance infime séparait leur lèvre respective et cela, le vampire n'avait pu que le constater. Un nouveau sourire se dessina et elle lui demanda alors de ne plus la vouvoyer et de l'appeler par son prénom. Une demande faisable qu'allait exécuté le taiji.

    Souriant à son tour, le vampire finit par se tourner vers l'est, endroit où se trouvait sa résidence, sa demeure. Son antre comme certains humains l'auraient appelé. Se tournant vers la vampire qui l'accompagnait, il fit mine de réfléchir un instant, restant à cette si petite distance d'elle, après un temps qu'il avait voulu, il prit finalement la parole :


    Mon chez moi est par là, il ne faudra que quelques dizaines de minutes pour y aller, enfin, si nous prenons quelques raccourcis.

    Sans un mot de plus, il prit la route, prenant la main de la taiji, il l'emmena dans un nouveau dédale de ruelle et d'allées sombres et, pour certaines, étroites. Après un temps, il finit par ajouter, en réponse à la première interrogation de la vampire :

    Au fait, saches, Tsukimi, que je n'ai jamais courtisé qui que ce soit. J'ai tout simplement accepté de montrer un peu d'affection à celles qui me le demandait, même silencieusement. Rien de plus.

    Prétention ou vérité ? Pour tout dire, il était, comme pour beaucoup de cas, sujet d'une simple question de point de vue et de rien d'autre. Mais en soi, Kenji se moquait éperdument que l'on voyait comme un coureur de jupons, un vampire dont l'amour était frivole et éphémère, un être pour qui le plaisir passait par cette chasse à cette étincelle de qui naissait l'amour et l'affection que l'un éprouvait pour l'autre. L'héritier des Kleist n'était pas à une ou deux réflexions près et si Tsukimi comme beaucoup d'autres voyait les choses ainsi, et bien, c'était leur choix. Rien de plus. Le taiji s'en accommoderait, une fois encore.

    Continuant son chemin vers sa demeure, Kenji garda le silence pendant un temps. Rompant le silence après quelques minutes, il finit par sourire et demander d'un ton amusé et moqueur :


    Et toi, ô Tsukimi, aurais-tu déjà courtisé ou l'as-tu déjà été ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukimi
Taiji
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 30/07/2009

Fiche du personnage
Pouvoir: Force
Parcour :

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Lun 9 Aoû - 14:35

Il sentait bon, terriblement bon, sa peau était douce, ses traits fins mais dur à la fois. Ses yeux rouges sang chatouillaient la vu, la main qui enserrait la sienne avait une bonne poigne mais avec son poignet délicat elle était bienveillante, ses cheveux sombres étaient soyeux. Notre protagoniste rougit légèrement à cette déduction, l'héritier du clan Kleist était séduisant, dangereusement séduisant. Notre taiji n'avait finalement pas de mal à croire qu'il n'est pas besoins de courtiser une fille, c'est elle qui tombait toute à ses pieds et avec un frisson d'horreur elle se rendit compte qu'elle faisait de même. Elle le suivait presque docilement vers la destination de son antre de méchant qui devait bien jouer la comédie du gentil en temps réelle.

Il avait prit son temps pour répondre comme pour la faire languir ou la faire douter, elle ne doutait pas qu'il lui dirait oui mais son visage faisant mine de réfléchir était adorablement mignon, en face de se jeune homme on avait aussi bien envie de lui caresser la joue que de tout simplement lui sauter à la gorge. Ses doigts serrèrent parfois plus qu'elle ne le voulait la main de son interlocuteur mais l'instant d'après il redevenait presque sans attache dans sa main, tsukimi tournait souvent la tête pour lui jeter des coups d'œil rapides.


" J'ai hâte de voir à quoi ça ressemble..."

Une sourire narquois se dessina sur ses lèvres elle pourrait enfin s'amuser comme elle l'entendait! La jeune femme ayant toujours été une sale petite brute, elle aimait à mettre le bordel là où elle passait. Elle était bien sure persuadée que Kenji Kleist possédait des femmes de ménages et que donc elle pourrait laisser libre cour à sa méchante façon d'être indélicate. La dernière fois qu'on l'avait laissé entrer dans un endroit la pièce avait été rendue morte à son propriétaire, même la jolie petite perruche volait en liberté dans la pièce laissant ses fientes sur les canapés de cuirs et de velours précieux.

Elle laissa le vampire la guider dans les petites ruelles en lui tenant la main un geste qu'elle avait apprécié finalement, alors qu'au début elle lui aurait fait manger ses dents pour un telle acte! Mais là...c'était différent, même si finalement elle se ravisa un peu aux mots de kenji. Donc le jeune homme acceptait de montrer un peu d'affection à qui le voulait hein? alors ce jouait-il d'elle parce que finalement elle avait fait l'erreur de trop en montrer ou le faisait-il de sa propre initiative? C'était la question qui lui trottinait dans la tête en se moment même mais il n'y avait qu'un seul moyen d'en être sure.

" Et moi? ai-je le droit à un traitement de faveur kenji?"

C'était l'une des premières fois qu'elle disait son nom elle l'avait presque regardé de haut. Mais au fond elle se sentirait blessée qu'il trouve que tout cela n'était qu'un petit jeux d'une nuit elle c'était attachée plus que prévu au garçon. Et comme pour se moquer d'elle il lui demanda si elle même avait déjà été draguée. Elle fit craquer les os d'une de ses mains avec un sourire narquois comme pour lui faire comprendre "qui pourrait bien draguer une brute épaisse?"

" Et oui j'ai déjà courtisé...tu connais la personne en plus."

Un petit message caché juste pour lui dire qu'en quelque sorte elle le courtisait un honneur que peu de personne n'ai jamais vu encore moins avoir eu.

~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenji Kleist
Taiji
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Mar 10 Aoû - 10:53

    Il pouvait être étonnant de voir à quel point, l'Homme comme le vampire pouvaient changer de point de vue ou de volonté en quelques instants. Annoncer une chose et plonger dans le contraire après quelques instants. On ne pouvait qualifier ça que d'étrange ou de fascinant, tout dépendait de la méthode et du changement. Dans le cas présent, il était fascinant de voir à quel point Tsukimi semblait changer d'humeur et d'avis au sujet de son compagnon d'un soir. Cette marche nocturne, où deux membres de deux familles presque rivales, marchaient main dans la main, était tout simplement fascinante et peut-être même plus pour l'héritier des Kleist. Oui, pour lui, c'en était même ... délectable. Non pas en rapport avec la famille de chacun mais de la personne qu'était son accompagnatrice.

    Plus la rencontre avait duré et plus le vampire avait vu en elle quelque chose d'étonnant, de subtil mais surtout, d'envoutant. Ce n'était pas son regard bleu azur, ni sa peau lisse, douce et délicate, ni son allure noble et parfaite, ni quoique ce soit d'autre, non, c'était elle et uniquement elle, le tout qu'elle était et qui la composait, voila ce qui était si attirant. Tout en elle l'était et si un rien manquait, l'effet n'aurait été le même. Kenji s'en rendait compte petit à petit et cela ne lui plaisait que trop bien. Pourquoi ? Allez savoir. Peut-être car ainsi, il n'aurait plus besoin d'attendre des siècles durant pour trouver celle qu'il recherchait. Ou peut-être était-ce autre chose ...

    Quoiqu'il en fut, le taiji se dirigeait tout droit vers sa demeure en répondant aux questions de la belle. Des questions qui avaient probablement pour but de faire plus amples connaissances. Telle que la question sur le potentiel traitement de faveur. Une question amusante et véridique. Elle semblait s'être enticher de lui, plus encore, elle semblait ... l'apprécier plus qu'elle ne l'aurait voulu ? En général, Kenji aurait prit cette question pour une marque d'intérêt de la part de la vampire ou de l'autrice de cette question. Une envie de démarcation pour se sentir ... en avant et sentir que la chance était présente, enfin, c'est ainsi que l'aurait vu le vampire en cas général. Pour cette nuit, il voyait cette question comme une question piège ou même un petit jeu. Il la savait sournoise et joueuse, aussi devait-il faire attention, peut-être était-il dans le faux, peut-être était-il dans le vrai. Quoiqu'il en était, il avait répondu avec une sincérité désarmante et même surprenante :


    Oui, tu y as droit, comment en aurait-il pu être autrement ?

    Un sourire tellement explicite mais tellement faussé par ses aînés qu'il en devenait difficile de trouver la véritable signification. Mais si ce sourire s'était affiché, il s'était agrandit un peu plus lorsqu'elle répondit à sa propre question. En sa réponse, il ne pouvait y avoir qu'une personne. Enfin, normalement. Était-ce trop prétentieux de penser cela ou trop divaguant ? Était-ce seulement cette réponse ? Pour tout dire, il était difficile de le croire mais tout aussi difficile de trouver une autre réponse. Après tout, les potentielles connaissances en commun des deux vampires se résumaient à ... personne. Enfin, à sa connaissance. Après tout, elle le connaissait peut-être plus qu'elle ne le disait, bien que cette hypothèse semblait impossible ou erronée. Quoiqu'il en était, le vampire s'arrêta subitement, réalisant ce que cela voulait vraiment dire. Se retournant vers elle, il la regarda un instant et finit par dire d'une voix légèrement sérieuse, bien qu'un sourire décorait toujours ses lèvres :

    Viendrais-tu de me dire que tu me courtise, ô charmante Tsukimi ?

    Une question dont la réponse devait être dévoilé pour le vampire qui ne pourrait rester à côté de cela même si dans son dos se dressait sa demeure qui aurait pu être reconnu de bien des gens ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukimi
Taiji
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 30/07/2009

Fiche du personnage
Pouvoir: Force
Parcour :

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Mar 10 Aoû - 17:43

La lune se dégagea de ses nuages, c'est fou comme le temps changeait vite quand il y avait un peu de vent dehors! Mais en vérité ce n'est pas ça qui intéressait notre jeune vampire, non ses yeux étaient rivés sur son compagnon de fortune et sur la grande demeure qui se présageait non loin de là. Elle sourit malgré la faible luminosité elle voyait sans mal la bâtisse enfin surtout le contour de la bâtisse. Cela avait l'air d'être beau et luxueux comme le disait les ragots qu'on entent si souvent dans les endroits malfamés que représentaient les rues sombres.

Tsukimi tourna son regard bleuté sur Kenji qui avait prit la liberté de lui saisir sa main, main qu'elle serrait doucement avant de desserrer légèrement et ainsi de suite. Que penserait bien Akaryu en la voyant ainsi tenir la main d'un garçon nommé Kleist ou même d'un garçon tout cour? surement pas du bien. Quoi qu'il en fut le jeune homme semblait ravit de la tournure des événements, peut être bien parce qu'il appréciait la compagnie de la jeune taiji. Quoi qu'il en sois il souriait en lui assurant qu'elle avait le droit à des privilèges.

Elle sourit comme contente de le savoir, pourquoi ne devrait-elle pas être contente d'apprendre qu'un beau jeune homme lui accordait un traitement de faveur hein? Ce serait sans doute stupide, elle enserra son bras cessant de faire mumuse avec sa main et respira son odeur alléchante. C'était un parfum qu'elle trouvait délicat bien que proprement dit masculin, il avait de quoi l'enivrer autant que ses yeux. Elle lui décocha un petit regard en coin avec un sourire joueur en serrant son bras presque contre sa poitrine elle pouvait sans soucis coller sa joue contre l'épaule du Kleist si l'idée lui en venait.


" Eh bien...je ne sais pas moi..."

Tsukimi planta ses yeux dans les siens et passa l'une de ses mains dans ses cheveux, elle devrait lui dire qu'il a de beau cheveux un jour, enfin si leur chemins se recroisent ce qui ne devrait pas être impossible. Elle adorait les toucher enfin plutôt jubilait de pouvoir les toucher et si elle avait un traitement de faveur alors autant en profiter et se permettre se petit contacte. Elle finit par poser son visage sur son épaule en le regardant d'un air rêveur cette fois ci. Quand il se retourna brusquement l'air légèrement sérieux cela eu le don de la faire sursauter et de se reculer un peu à son tour. Il l'avait surprit à jouer la girouette comme ça! La vampire prit donc un air faussement mielleux mais qui dans le fond possédait quelque chose de sincère.

" Cela te dérange ou te déplais peut être?"

Son sourire devint entre malsain et taquin elle s'avança un petit peu pour saisir la main de Kenji de nouveau et le tourner vers la route de sa demeure. Toujours se sourire dur à comprendre sur le visage.

" Mais on est presque arrivé alors cette conversation n'a rien à faire ici n'est ce pas?"

~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenji Kleist
Taiji
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Mer 11 Aoû - 12:38

    Répondre par une question, un acte qui pouvait bien souvent déstabiliser quelqu'un ou tout simplement permettre d'échapper à une question piège, ne donnant aucune réponse, se sortant ainsi d'une mauvaise passe où la réponse pouvait causer quelques soucis. Dans le cas présent, ce fut Tsukimi qui utilisa cette méthode, répondant à Kenji par une question à laquelle il devrait répondre. Ce qu'il ne tarda pas à faire. Ne s'arrêtant pas, il lui répondit avec une sincérité désarmante :

    Non, tout au contraire. Je dois avouer que cela me plait beaucoup.

    Il se tut pendant un bref instant, pour renforcer ce qu'il allait rajouter :

    Énormément même.

    Si aucun sourire ne s'était affiché lorsqu'il avait dit ces mots, un nouveau sourire s'était dessiné sur ses lèvres. Non pas moqueur ou joueur mais plus amical, plus tendre, plus affectueux. Aux yeux de Kenji, le petit jeu entre lui et la taiji était terminé. Le doute et les soupçons n'étaient plus de mise, tout ce qu'il devait resté était cette rencontre entre deux êtres semblant être fait l'un pour l'autre, ou tout du moins, deux êtres s'attirant l'un de l'autre. Une possibilité qui enthousiasmait le vampire mais qui doutait de la possibilité d'exécution, après tout, si lui avait passé outre son esprit joueur, il restait cette infime chance que son accompagnatrice, elle, continue de jouer et de s'amuser. Il était étrange de penser à une telle fourberie mais l'héritier des Kleist avait côtoyé suffisamment de femme pour savoir qu'un tel jeu était tout à fait dans leur corde.

    Reprenant malgré tout la route vers sa demeure, Kenji n'avait pas retiré sa main de celle de Tsukimi, trouvant ce contact, chaud et agréable. Passant les portes du jardin et le jardin d'un pas rapide, il ne s'arrêta qu'une fois sur le pas de la porte, devant les portes fermées du bâtiment. Se tournant vers Tsukimi, il lui dit d'une voix sérieuse :


    J'ai quelques ... servantes, je te demanderais de ne pas les déranger dans leur travail, elles n'ont que peu de temps devant elles.

    Un léger mystère qu'elle comprendrait bien rapidement. Entrant sans un mot, il la laissa entrer à son tour, refermant derrière. Ils étaient dans une vaste salle qui servait de hall d'entrée. Faisant une centaine de mètre carré, il y avait deux escaliers menant à la partie est et la partie ouest du bâtiment. En bas se trouvait quelques portes, laissant une partie pour le personnel. Au premier étage, de chaque côté se trouvait d'autres portes, certaines donnaient à des pièces de plusieurs centaines de mètre. Entre autre, se trouvait une salle à manger contenait une table à manger pouvant accueillir une cinquantaine de personne. Une autre était un salon composé de plusieurs petite pièce laissant la possibilité à chacun de se détendre comme bon leur semblait. Les murs bien souvent tapissés de soie rouge ou de tableau représentant des portraits étaient immenses et fait de pierre. Le plafond, peint par un artiste mort depuis maintenant des années se voyait accompagné d'un lustre en cristal éclairant parfaitement la pièce. Il n'était pas un mensonge de dire que Kenji vivait dans le luxe et dans un endroit bien spacieux, peut-être trop pour lui seul. Laissant à son invité le temps de se repérer un tant soit peu, l'héritier de la famille Kleist ne dit rien. Après tout, même pour une riche famille, voir une demeure d'une autre riche famille était toujours un moyen de se fasciner et de découvrir un pan de la richesse que l'on avait jamais vu.



[ pas terrible, vraiment pas terrible, désolé >< ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukimi
Taiji
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 30/07/2009

Fiche du personnage
Pouvoir: Force
Parcour :

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Mer 11 Aoû - 15:02

Ce soir là était un soir comme on en voyait beaucoup mais comme on en vivait très peu! C'était se que pensait notre vampire, après avoir marcher sous le soleil sans pitié assoiffée elle était tombé sur se vampire qui a première vu l'énervait avant de devenir une personne agréable. Agréable à la vu et par la suite dans ses propos, des propos flatteurs et gentils qui semblaient chargés à présent de bonne volonté. La sincérité de la personne fit d'ailleurs mouche ne manquant pas sa cible, c'était toujours agréable les personnes franche surtout quand l'on parlait de sujet délicat comme l'amour.

Tsukimi avait d'autant apprécier sa façon de se jeter à l'eau ce qui avait eu à lui éviter de le faire d'elle même. Ce qui par conséquent lui évitait de prendre le désagréable risque que de se prendre un râteaux dans des déclaration relativement mielleuse, ce genre de chose n'ayant jamais été son grand truc. Elle lu lâcha donc un sourire gentil et plein d'affection à son égard mais qui ne dura pas longtemps. Une fois toute ses peurs comblée car il fallait le dire il n'était plus question de jeux mesquin mais tout simplement de deux personnes qui se cherchait de façon il fallait l'avouer parfois un peu maladroite.


" J'en suis rassurée..."

C'était bref mais il était inutile de s'attarder sur le sujet car la jeune femme était déjà prise dans d'autre chose, elle pensait à un autre jeux un jeux plus drôle! Elle aimait à embêter son monde c'était un petit démon, aussi quand Kenji avança rapidement dans le jardin elle tirait légèrement sur sa main pour mieux regarder les détailles de se dernières. Une fois arrivé à la porte il se retourna vers elle avec se regard sérieux et pour lui faire gentiment comprendre que se serait trop lui demander elle lui expédia une flatterie.

" Tu es très beau quand tu deviens sérieux tu sais?"

Bien sure il allait de sois que L'héritier des Kleist était beau en toute circonstance sauf quand il faisait les cochons lors d'un repas mais disons que c'était le cas de 90% des Taiji. Quand enfin il se décida à lui dévoilé son petit monde et à la faire entrer elle resta...de glace. Non toutes ses fanfreluches et autre truc bien trop fragile pour rester à côté d'elle ne l'impressionnait pas et aussi se dit-elle qu'une démonstration de son don avec une petite explication serait la bienvenue avant de s'amuser dans l'imposante demeure.

"Tu sais que c'est me mettre à l'épreuve?"

Son regard bleu passait sur toutes les choses fragiles, elle trépignait d'impatience à l'idée de se jeter sur quelque chose pour le détruire ou l'embêter et malgré la consigne du Taiji se fut plus fort qu'elle même. Elle gratifia une servante, pauvre servante, très occupée d'un croche patte. L'effet fut quasi immédiat et la pauvre femme tomba maladroitement aux pieds de nos deux vampire ce qui bien sure arracha un grand sourire à la jeune femme aux cheveux sombres.

Alors seulement Kenji Kleist, richissime membre de la famille Kleist, put comprendre qu'il avait , d'une manière littéraire, ouvert la porte de son chez sois toute grande à un démon. En l'occurrence le dénommé "démon" enjamba gracieusement la silhouette en robe noir et au tablier blanc pour se balader un peu. C'était très grand, spacieux elle tourna deux trois fois la tête et scruta Kenji par la suite.

" C'est bien trop grand ici...tu n'y vit pas seul hein? tu ne veux pas me présenter ta maman ou ton papa ou ton cousin ou ta soeur?" fit-elle d'un air malicieux.

[ pas corriger vraiment désolé!!]

~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenji Kleist
Taiji
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Jeu 12 Aoû - 14:36

    Arrivé dans la demeure des Kleist, les deux vampires s'arrêtèrent un instant laissant à la vampire le temps de voir ce qui l'entourait et de découvrir les lieux. Kenji lui ne connaissait que trop bien les lieux, et pour cause ? Il y vivait depuis des siècles. Comme toujours, le vampire n'avait pas eu le désire de prétendre être riche ou de vivre dans une luxurieuse demeure. Il se contentait d'accueillir chez lui une personne qui l'avait demandé.

    Tsukimi, comparé à bien des personnes, ne semblaient pas s'extasier devant les murs, les peintures, le lustre, l'espace ou tout ce qui composait la demeure du taiji. Non, elle semblait simplement découvrir les lieux avec une malice enfantine. On ne pouvait que se demander ce qu'elle avait en tête et ce qu'elle projetait de faire. À priori, il n'était pas facile de le dire bien qu'une idée ou deux pouvaient toujours être supposé. D'une humeur enfantine, la taiji n'avait pas tardé à accomplir sa première grasse dans la demeure du vampire. Faisant un croche-patte à l'une des servantes passant non loin, la taiji fit mine de rien, s'amusant malgré l'interdiction du vampire. S'avançant sans s'arrêter, elle continuait sa petite visite. La laissant faire, le vampire, quant à lui s'accroupit aux côtés de la servante et l'aida à se relever, lui demandant silencieusement si tout allait bien. Ayant pour réponse un hochement approbatif de la tête, le vampire se rassura. Se relevant, il ne tarda pas à remarquer que Tsukimi se retournait et passait à la prochaine question pour sa prochaine bêtise.

    Lui demandant s'il y vivait ou non, elle demandait si elle pouvait voir un membre de la famille des Kleist. Son air malicieux ne disait rien de bon et Kenji doutait de la possibilité de faire ça. Que se passerait-il si quelqu'un la voyait ? Si Kenji avait accepté la possibilité de la côtoyer, il n'en serait pas évident pour un autre membre de la famille Kleist, même s'il ne restait que sa mère, quoique, justement, peut-être serait-ce le plus gros problème. Silencieux et perplexe, Kenji n'avait pas encore répondu à son interlocutrice. Instinctivement, il s'était tourné vers la chambre de sa mère, là où elle devait être à cette heure, chose qui changera bien rapidement. Malheureusement et heureusement ... Soupirant, le vampire se tourna vers la taiji et lui répondit d'un air qui était bien loin du précédent :


    Il y a ma mère mais ce n'est plus l'heure pour la voir. D'ailleurs, nous ne devrions pas rester ici. Viens.

    Entamant sa marche, Kenji ne tarda pas à la dépasser et à se diriger vers la porte du fond, entre les deux escaliers menant aux étages. Il espérant seulement que son interlocutrice, accompagnatrice et partenaire n'en fasse pas qu'à sa tête et se contente de le suivre. Il l'espérait, autrement, il n'était pas sur de ce qui pourrait arriver. L'attendant sur le pas de la porte menant à une petite pièce qui restait confortable, le vampire posa ses yeux sur Tsukimi. dans ses yeux, il n'y avait plus cette lueur d'amusement ou de jeux, simplement d'une infime tristesse, d'un brin de nostalgie et un sérieux pouvant paraitre désarmant ou beau, comme elle avait pu le lui dire avant d'entrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukimi
Taiji
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 30/07/2009

Fiche du personnage
Pouvoir: Force
Parcour :

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Jeu 12 Aoû - 17:55

Le carrelage brillait par terre, oui, c'était brillant et avec un sourire enjoué la jeune femme regardait son presque reflet dans les carreaux. On ne voyait bien sur qu'une grande masse vêtue de sombre sur le carrelage blanc. Les murs étaient bien décorés il fallait croire que c'était normal pour une riche famille que d'avoir une maison bien fournit, si seulement Kenji voyait son chez sois à elle. L'endroit n'était pas très personnalisé on y sentait plus qu'il s'agissait ici d'un endroit utile que d'un endroit où on aimait se détendre et voir le temps s'écouler. Dans le petit appartement c'était plutôt une cuisine pas très entretenue, un frigo une petite table ronde et deux chaises avec deux portes déservant des chambres légèrement plus attrayantes.

Cependant quelque chose ne lui plaisait pas dans se tableaux, qui restait tout de même bien impersonnel elle en était persuadée. Cela n'aurait tenue cas notre jeune vampire la servante aurait jarté les côtes fêlées contre un mur, n'étant pas patiente de nature et encore moins préteuse! Elle sentait presque ses cheveux sombres se hérisser sur son crane comme le pelage d'un chat en voyant la façon si intime qu'ils avaient de communiquer ses deux là bas! Il n'y avait qu'une personne avec qui elle pouvait faire ça et c'était Akaryu donc nous pourrions dire que notre protagoniste est actuellement très jalouse de ce qui se passait entre Kenji et la servante. Au lieux de quoi elle préfèrait regarder ses grosses chaussures qui en disaient long sur sa personnalité, plus une combattante qu'un gracile oiseau qui regardait une carte géographique en vous sortant des plans d'attaques ingénieux. Non on pouvait plus la qualifier de crétine et brute épaisse que fin stratège.

Quand Kenji commença à parler de sa mère en dévisageant la porte elle le fixa d'incompréhension, commençant à lui tourner le dos la jeune femme s'empresse de foncer se mettre derrière la porte. Elle commençait à poser la main sur la poignet la langue tirer comme un enfant concentré qui va commettre la plus grosse bêtises de sa vie mais quand elle sentit le regard de son interlocuteur dans son dos elle se stoppa net prise de tremblement et se retourna.


" Tu as gagné..." soupire-t-elle.

Finalement l'information était remontée suffisamment haut dans sa caboche pour qu'elle comprenne que sa mère ne devait tous simplement pas aimer les invités ou un truc du genre. Tsukimi soupire et hausse les épaules rendant les armes, elle avait l'impression que le vampire cherchait à la cacher dans les fondations, peut être que sa mère était suffisamment vieille pour savoir qui elle était...après tout c'était impossible de faire disparaitre toutes les traces de son passé.

Les mains dans les poches de son grand manteaux de toiles aussi sombre que ses cheveux elle avance vers lui. Elle possédait un pas déterminé, sa main droite farfouillait un peu dans la poche. La taiji ne se comportait pas du tout dans le bon genre de la cour, on pouvait vraiment se poser des questions tant qu'au sang coulant dans ses veines. Gentiment, elle entra dans la salle qui ne semblait pas non plus la subjuguer et sortit un vieux paquet de carte abimé par le temps et les utilisations. Elle posa son derrière négligemment sur un canapé s'y laissant tout simplement tomber et mélangea ses cartes doucement mais d'une main experte. Ce geste elle avait du le faire un millier de fois depuis que son cerveau était suffisamment développé pour manipuler des cartes sans essayer de se les enfoncer dans les troues de nez ou de vouloir les manger.

" Tu veux peut être jouer..."

Et si ce n'était pas le cas elle rangerait ses cartes qu'elle mélangerait plus tard de nouveau. Sa bonne humeur semblait être de nouveau repartit en poussière pour une raison inconnue mais le bas de visage caché par le col de son habit noir qu'elle n'avait pas enlevé elle restait mystérieuse. Malgré le fait qu'elle aime embêté son monde le Kleist avait généreusement accepté de la laisser entrer alors autant rester polie à son égard et ne pas lui causer de soucis inutile.

" Dit moi Kleist... ta mère serait-elle suffisamment vieille pour me connaitre?"

Sa voix était légèrement crispée et avait prit des accents prudent et grave elle arrêta soudain de mélanger ses cartes et les posa sur une petite table. Les cartes étaient plutôt pathétiques et en mauvaises état, le dos était décoré d'un damier de losange violet et blanc et certain coins étaient cornés. Il était clair que le fait que quelqu'un se souvienne de qui elle avait été l'énervait à un point qui risquait même de devenir dangereux si on la titillait trop. Car Tout à l'heure quand ils se sont rencontrés le vampire n'a eu qu'un petit aperçut de se qu'elle pouvait bien faire mais cela confirmait juste qu'elle pouvait se montrer très agressive.

~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kenji Kleist
Taiji
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Lun 16 Aoû - 13:10

    Entré dans cette pièce, Tsukimi et Kenji s'étaient donc retrouvé à l'abri de ce qui allait pouvoir se passer. Si la taiji avait sorti un jeu de carte et lui avait proposé de jouer, le vampire lui, s'était abstenu de toute réponse le temps d'écouter et de tenter d'entendre le son précis d'un phénomène particulier. N'entendant rien, le vampire s'était radoucit pendant un instant. Se tournant vers son interlocutrice et nouvellement amie, l'héritier des Kleist s'était dirigé vers un siège qui se trouvait au centre de la pièce. Un siège accompagné d'une table et d'autres place, aussi bien des chaises que des tabourets. S'installant sans un mot, sachant que Tsukimi le regardait, il se mit finalement à lui répondre en lui montrant une place en face de lui :

    Et bien ... Prend place et jouons.

    Attendant donc qu'elle prenne place, le vampire s'était étonné de cette question. La vampire s'était demandé si la mère du Kleist la connaissait. À entendre sa voix, il était facile de supposer que la réponse l'inquiétait et que le sujet la contrariait. Pourquoi ? Probablement car elle avait peur de sa réaction, comme elle avait eu peur de sa réaction. Elle la comprenait mais, pour tout dire, il n'y avait aucune raison de s'en faire. Non ... Aucune. Attendant que la belle se soit installé pour lui répondre, Kenji prit une mine songeuse pendant un bref instant, un instant qui lui permettrait de réfléchir à ce qu'il lui dirait. Quand ce fut le moment, il prit donc la parole d'un air qu'on pouvait qualifier de songeur, de lointain ...

    Et bien .. Elle pourrait te connaitre, mais elle ne te reconnaitrait pas. Pour tout te dire, elle ne te prendrais très probablement pas en compte.

    Une étonnante formulation, il le savait. Néanmoins, il ne savait comment dire cela. Il s'était arrêté, prenant encore quelques instants pour réfléchir à ce qu'il dirait et pour prendre une petite respiration. Quand ce fut suffisamment long, il reprit d'une voix tout aussi égale mais d'un regard qui semblait vide.

    Suite à un accident dont j'éviterais de parler, ma mère a perdu l'esprit. Sa mémoire est défaillante et pendant quelques heures, sa raison laisse libre court à son instinct, sa nature de vampire. En ces périodes, elle attaquerait n'importe qui, n'importe quoi du moment qu'il possède du sang en lui. Je doute que tu puisses imaginer la chose mais à cet instant, elle est incontrôlable. Je pourrais probablement l'arrêter mais pour ça, je devrais utiliser toutes mes forces et je ne le peux, après tout, c'est ma mère.

    Fermant les yeux un court instant, il se rendait compte que le sentiment qui l'occupait n'était pas de la tristesse ni de la peine, non, il se sentait ... comme à chaque instant. Expliquer ça lui semblait presque normal, comme un médecin donnant son verdict à une famille apeuré par le sort d'une victime ou d'un proche gravement blessé. Il allait continuer quand un cri strident et puissant s'entendait au loin. Un cri qu'il ne connaissait que trop bien, aussi bien ce qu'il annonçait et ce qu'il qualifiait. Durant de longues minutes, Kenji ferma de nouveau les yeux avant d'ajouter :

    Ça commence ...

    Restant assis sur son fauteuil, il attendait que Tsukimi digère tout ce qu'il venait de dire et qu'elle se lance dans ce jeu de carte qu'elle lui avait proposé quelques temps auparavant
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukimi
Taiji
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 30/07/2009

Fiche du personnage
Pouvoir: Force
Parcour :

MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   Mer 18 Aoû - 12:06

Le siège sur lequel notre jeune vampire avait posé son derrière ne lui convenait pas et c'est d'une oreille distraite qu'elle écoutait Kenji lui raconter la triste histoire de sa mère, mère dont Tsukimi n'avait plus peur à partir de l'instant où elle avait comprit qu'elle ne risquait pas d'être démasquée. Enfin Bref le siège ici présent semblait ne pas correspondre à ses attentes, trop moue il se déformait vaguement et était bien trop profond pour qu'on puisse être confortablement installé dessus. Aussi se leva t-elle brusquement en ne regardant que le canapé l'air mécontente avant de tourner son visage vers le jeune homme.

" Ce canapé est horrible comment pouvez vous garder une horreur pareille?"

Elle s'approcha du taiji et posa ses fesses sur ses genoux ce qui semblait déjà plus lui convenir, elle regarda son paquet de carte d'un air frustré et le donna à Kenji. Il était évident qu'elle n'irais s'assoir nul part ailleurs et que à se moment précis le vampire lui servait de fauteuil, fauteuil qui convenait à madame. A aucun moment elle ne se laissait démonter par les propos de son interlocuteur comme si ça ne lui faisait ni chaud ni froid, elle semblait juste préféré être à côté de cet homme et fixer son regard de braise. Un sourire se traça sur ses lèvres légèrement rosées, maintenant que la maman furax ne représentait pas un réelle danger à ses yeux elle c'était décontractée et semblait vouloir faire partager son humeur redevenue légère.

Soudain un petit crie strident parcourut la grande demeure suffisamment pour faire sursauter notre jeune Taiji qui était très très loin de s'y attendre. Son sourire se transforma en grimace, il était clair que si la veille ne risquait pas de lui pomper tout son sang elle lui aurait "gentiment" demandé de la fermer. A présent elle comprenait pourquoi les servantes n'avaient que peu de temps pour travailler car elles même devaient se mettre à l'abri sauf si elles voulaient subir le châtiment de mamie Kleist.


" mhhh!! c'est dommage qu'on ne puisse pas lui demander de ce la fermer! Je suis navré pour toi, pour elle, mais voilà c'est pas une raison pour me briser les tympans!"

Sa moue était passée d'un sourire à une grimace jusqu'à donner ce petit air colérique enfantin, le tout en se dandinant légèrement sur les genoux du vampire. Elle grogna à plusieurs reprisent et si Kenji ne lui avait pas dit que c'était sa mère peut être même qu'elle serait sortit pour l'achever la vieille peaux! Finalement elle se décida à prendre une autre chaise récupérant son paquet de carte qu'elle distribuait, les lèvres pincées sous les désagréables bruits de crie ou de chute d'objets que provoquait la furie de l'autre côté.

" MHHHH!!! c'est pas possible de faire autant de bruit! Hey kenji regarde plutôt les cartes au lieux de piquer du nez!"

Elle lui lança un petit regard électrifiant, elle tenait déjà ses cartes à elle en éventail dans ses deux délicates mains à la peaux pâlotte. Pourquoi lui disait-elle qu'il piquait du nez? surement du au fait qu'il fermait les yeux puis les rouvraient et finalement non les refermaient.

~~~~~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: T'es qui toi?! [PV: Kenji]   

Revenir en haut Aller en bas
 
T'es qui toi?! [PV: Kenji]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Equipe 4 : Yosuke, Kenji, Youso, Nara
» Kenji Onô
» Passage au crible [Kenji]
» Okuten Kenji
» L'appartement de Kenji

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
dark night of vampire :: Ten'rei Bishuu :: Les Alentours :: Les rues Sombres-
Sauter vers: